Dans le cadre du 115e anniversaire du CHU Sainte-Justine, 115 personnes racontent leur histoire et comment l’établissement a marqué leur vie... Cet anniversaire souligne également les 85 ans d’existence du Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME). Merci pour ces beaux témoignages, pour ces souvenirs de joie, de peine, de résilience et d’espoir. De nouvelles histoires à découvrir chaque mois!

Chloé Roy-Dupuy

À travers les yeux de Chloé

Une histoire en trois temps parsemée d’épreuves, de joies… et de fierté. 

À sa naissance, les médecins se sont aperçus que les yeux de Chloé étaient différents de ceux des autres enfants. Elle est alors rapidement recommandée à l’hôpital Sainte-Justine en ophtalmologie, où elle reçoit le diagnostic de blépharophimosis. Le Dr Codère la prend en charge, et ce, jusqu’à ses 18 ans. La petite fille subira trois opérations successives, à l’âge de 4, 7 et 9 ans. 

Chloé se souvient de la bienveillance des infirmières : « Je me vois encore assise dans ma bassinette à jouer avec des petites marionnettes à doigts en attendant ma première opération. J’entends les infirmières me rassurer, je les vois fabriquer des lunettes à ma poupée pour me changer les idées dans la salle d’opération… » 

Les trois opérations ont été une réussite et, aujourd’hui, sa petite différence se remarque à peine. Cependant, au moment de son dernier rendez-vous, alors qu’elle n’a pas tout à fait 18 ans, Chloé est loin de se douter qu’elle foulera à nouveau le sol de Sainte-Justine, cette fois en tant qu’adulte… 


« Je suis fière aujourd’hui
de mon histoire.
Ma différence est ma force. »
 

Onze ans plus tard, alors que Chloé essaie d’avoir un enfant mais n’y parvient pas, un autre périple médical au cœur de Sainte-Justine s’amorce. Pendant deux ans, elle est suivie en clinique de fertilité et en gynécologie. Hélas, Chloé apprend la terrible nouvelle : le blépharophimosis peut dans certains cas avoir un impact sur le système reproducteur, et c'était son cas. 

Ainsi, malgré tous les efforts de l’équipe du CHU, elle n’a pas eu la chance de mener une grossesse à terme. En 2019, à l’âge de 31 ans, Chloé doit subir une hystérectomie. C’est sa quatrième intervention chirurgicale, et celle-ci est irréversible. 

En juin 2019, Chloé croit se rendre pour la dernière fois à Sainte-Justine, à l’occasion de son rendez-vous de suivi. Mais, seulement un mois plus tard, elle passe une entrevue pour briguer le poste de chef de service de l’approvisionnement et, en août 2019, elle intègre la communauté des employés de l’hôpital.  

« Sainte-Justine a toujours fait partie de ma vie, dit-elle. J’y ai vécu des peines, des joies, des craintes, mais surtout de la fierté. Je suis fière aujourd’hui de mon histoire. Ma différence est ma force. Je participe au fait que d’autres enfants peuvent eux aussi profiter de ce grand hôpital qui fait parfois un peu peur, mais qui a des équipes incroyables, qui réussissent à changer les peines en fierté et les peurs en espoir. » On ne saurait mieux dire. 

Merci Chloé! 


© photos : courtoisie

À propos de cette page
Mise à jour le 8 juin 2022
Créée le 21 février 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine