Dans le cadre du 115e anniversaire du CHU Sainte-Justine, 115 personnes racontent leur histoire et comment l’établissement a marqué leur vie... Cet anniversaire souligne également les 85 ans d’existence du Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME). Merci pour ces beaux témoignages, pour ces souvenirs de joie, de peine, de résilience et d’espoir. De nouvelles histoires à découvrir chaque mois!

Zackary Martin raconté par sa maman Catherine Martin

Du cœur à revendre

Les chances étaient contre lui, avant même qu’il naisse. Mais Zackary a déjoué les pronostics. Encore et encore.

Catherine est déjà la maman de trois enfants quand elle se rend pour la première fois à Sainte-Justine.

À l’échographie de 23 semaines de celui qui allait devenir son petit Zackary, on remarque plusieurs malformations cardiaques.

À sept jours de vie, le bébé doit subir une importante chirurgie du cœur. Une opération complexe, qui dure 18 heures. Le bilan est positif, mais dans une certaine mesure; on disait que le mini-garçon allait tout de même éprouver un manque d’énergie, et avoir de la difficulté à respirer et à manger…

Aujourd’hui âgé de huit ans, malgré certaines paralysies – langage, respiration –, Zackary va à l’école et fait du sport. Il bouge de l’air!


« Zack est tellement dans le moment présent
qu’il ne se soucie pas
de ce qui arrive ou de ce qui est arrivé… »


« Il devra encore subir plusieurs interventions, son cœur ne fonctionnera jamais comme un cœur normal, mais sa qualité de vie est quand même incroyable, se réjouit Catherine. On a toujours été bien accompagné, soutenu. Le gens de Sainte-Justine ont pris le temps de m’écouter, de m’expliquer, de répondre à mes questions. Imaginez : la chirurgienne cardiaque a passé plus de deux heures à m’exposer toutes les interventions possibles… »

Catherine est impliquée au sein du Comité des usagers du CHU Sainte-Justine depuis 2017. Elle s’implique aussi auprès de différents comités, en tant que patiente partenaire. « J’ai connu tellement de départements à Sainte-Justine… », se rappelle-t-elle.

Zack et elle ont leurs habitudes à l’hôpital. « On arrive, je prends mon café, lui son chocolat chaud, confie Catherine. On a notre petite routine. Pour Zack, Sainte-Justine est son chalet. Il y a plein de petites choses qui font la différence. Le personnel fait les petits plus qui rendent l’expérience plus humaine, plus facile. »

Car cette expérience, à n’en pas douter, a parfois été très difficile. Mais Zack a dépassé beaucoup d’attentes. « C’est impossible de s’imaginer ce que ce petit bonhomme a traversé – c’est impossible!, s’exclame la mère. Et c’est la beauté d’être un enfant : Zack est tellement dans le moment présent qu’il ne se soucie pas de ce qui arrive ou de ce qui est arrivé… »

Puisse ce message en inspirer plusieurs.

Merci Zackary et Catherine!


© photos : courtoisie

À propos de cette page
Mise à jour le 14 juillet 2022
Créée le 9 juin 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine