Dans le cadre du 115e anniversaire du CHU Sainte-Justine, 115 personnes racontent leur histoire et comment l’établissement a marqué leur vie... Cet anniversaire souligne également les 85 ans d’existence du Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME). Merci pour ces beaux témoignages, pour ces souvenirs de joie, de peine, de résilience et d’espoir. De nouvelles histoires à découvrir chaque mois!

Dave Jacques

Un hommage bien senti

Dave résume son histoire dans un seul et unique but : remercier tous ceux qui rendent le CHU Sainte-Justine si unique. À lui la parole.

« C’est à l’âge de 10 ans que j’ai été accueilli dans la grande famille de Sainte-Justine, à la suite d’un diagnostic de cancer – une leucémie lymphoblastique aigüe – qui a changé ma vie, ainsi que celle de ma famille, raconte Dave. L’équipe professionnelle et dévouée de l’hôpital m’a accompagné tout au long du processus de guérison, en route vers ma rémission complète deux ans plus tard. » 

« Malheureusement, à l’âge de 16 ans, lors d’un rendez-vous de suivi, nous avons appris que le cancer était revenu », poursuit-il. Quelques mois plus tard, après plusieurs recherches effectuées par l’équipe de Sainte-Justine, l’adolescent a pu recevoir une greffe de sang de cordon. 
 

« L’ensemble de l’équipe est 500 % dévoué
aux patients et à leur famille,
autant les médecins, les infirmiers et infirmières,
le personnel administratif,
le personnel ménager, et j’en passe. » 
 

Mais, moins d’un an après la greffe, les médecins ont annoncé à la famille que la greffe n’avait pas eu les résultats espérés, que la moelle de Dave et celle du donneur ne fonctionnaient respectivement qu’à 50 %. « Donc, le cancer était encore là. L’équipe de Sainte-Justine nous a accompagnés et conseillés afin de me ramener en rémission, avec un protocole différent. Par miracle, après un traitement choc de chimiothérapie, la moelle du donneur a repris à 100 %. Mon petit greffon était plus fort qu’on le pensait! Nous nous sommes retroussé les manches et nous sommes passés au travers. Après la troisième rémission, nous avons lentement gagné le combat, et j’ai complètement arrêté la chimiothérapie à l’âge de 20 ans. » 

Dave a passé près de 15 ans dans la grande famille de Sainte-Justine. « L’ensemble de l’équipe est 500 % dévoué aux patients et à leur famille, autant les médecins, les infirmiers et infirmières, le personnel administratif, le personnel ménager, et j’en passe. Ils ont tous marqué mon passage dans cet hôpital et ils m’ont tous aidé à leur façon à vaincre ce cancer. » 

Aujourd’hui, à l’âge de 37 ans, Dave a la chance de mener une vie tout à fait normale. « Et malgré les traitements reçus, la vie m’a offert le cadeau d’avoir deux belles filles ‘’ miracles ’’, âgées de sept et neuf ans. Je remercie tous ceux qui font de Sainte-Justine un lieu si unique et exceptionnel. Je serai toujours reconnaissant pour les soins reçus. » 

Il ajoute un dernier mot : « Et si je peux me permettre : ne perdez jamais espoir, car tout est possible. » 

Merci Dave ! 


© photos : courtoisie

À propos de cette page
Mise à jour le 22 août 2022
Créée le 14 juillet 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine