Les articles

Protéger nos gens

En quelques heures seulement, un laboratoire spécialisé et une clinique de dépistage ont été créés pour répondre aux besoins des employés, des enfants et des familles.

Texte : Mylène Cléroux-Perrault

27 février 2020, premier signalement d’un cas de COVID-19 au Québec. Dans les jours qui suivent, ce sujet monopolise toutes les conversations. Alors que l’inquiétude plane sur la province, que plusieurs familles présentent des symptômes de la COVID-19 au retour d’un voyage effectué pendant la relâche scolaire, les équipes du CHU Sainte-Justine mettent sur pied un service de dépistage sans précédent pour affronter la pandémie. 

Dépister la population 

Dépistage au volant de la COVID-19

Alors que les Québécois attendent des heures pour joindre la ligne Info-Santé, le CHU Sainte-Justine est sollicité en raison de son expertise pédiatrique pour répondre aux questions des familles. « Des centaines d’appels par jour nous étaient transférés des lignes Info-Santé et Coronavirus. Les infirmières étaient submergées. Nous devions mettre en place rapidement un processus pour rassurer les familles et faciliter l’accès au dépistage », se souvient Josée Lamarche, gestionnaire au Centre de coordination des activités réseau (CCAR). Avec l’aide de différents experts de l’équipe des communications et des TI, Josée Lamarche et son équipe ont créé un formulaire de dépistage pour les employés de l’hôpital et les familles, ainsi qu’une base de données permettant une analyse optimale. Ce formulaire électronique n’est pas banal. Il a permis à tous les membres de l’équipe de la trajectoire COVID-19 du CHU Sainte-Justine d’accroître leur efficience afin qu’un plus grand nombre de personnes puisse se faire dépister quotidiennement, et ainsi mieux protéger la population.

En parallèle, Louise De Grandpré, responsable de la clinique de dépistage et des agents COVID, et Geneviève Leduc, son assistante, ainsi que Geneviève Parisien, directrice qualité performance et son équipe, sont sollicitées pour mettre en oeuvre un service de dépistage au volant et à pied, sur rendez-vous, qui remplacera celui à l’urgence. Dans des conditions météorologiques défavorables et disposant de peu de temps, des employés de différents secteurs mettent la main à la pâte pour augmenter significativement le nombre de tests de dépistage quotidien et limiter les risques de contagion au sein de l’établissement. L’équipe dépasse largement ses attentes. « Nous pensions pouvoir dépister un patient aux 15 minutes, mais nous avons été capables de dépister 15 patients par heure. Nous avons été extrêmement efficaces! », se réjouit Louise De Grandpré. 

En ce qui concerne la logistique, l’équipe n’est pas peu fière. Bien qu’elle craignait une circulation chaotique dans les rues avoisinant le CHU Sainte-Justine en raison de son service, elle a été agréablement surprise par l’efficacité de son organisation. « Notre système de rendez-vous nous a permis d’être efficaces. Il nous a offert une structure pour bien gérer l’espacement entre les patients et a permis de conserver une bonne fluidité tout au long de la journée. De plus, grâce à la collaboration avec l’admission, le personnel de la clinique a pu gérer les nombreux ajouts de rendez-vous le jour même qui font parti de la réalité de cette clinique. C’est vraiment ce qui a fait la différence! », déclare Geneviève Leduc. 

La clinique de dépistage offre un service sept jours sur sept depuis le 9 mars. Et à la veille d’une deuxième vague de cas hautement anticipée, Louise De Grandpré reste motivée par l’élan de solidarité qui continue de régner. 

« Je suis encore impressionnée par le ralliement des employés. Peu importe le secteur d’activité, tout le monde a été présent pour aider à sa façon. Des dentistes sont venus nous donner du renfort pour dépister, Délipapilles nous a offert des breuvages réconfortants pour nous soutenir lorsqu’il faisait moins beau, l’équipe des installations matérielles a veillé à ce que nous ayons de la chaleur sous nos abris extérieurs, le service de la buanderie s’est assuré que nos employés avaient des vêtements adaptés à la température, et j’en passe... » 

Des laboratoires performants

Protéger nos gens : laboratoires

Face à une demande exceptionnelle d’analyse d’échantillons de la COVID-19 et à un enjeu mondial qu’est l’approvisionnement en réactifs, l’équipe du laboratoire de microbiologie a su être créative et gérer ses priorités : « Nous avons eu chaud à quelques reprises, mais tous ensemble, nous avons fait preuve d’ingéniosité afin de maintenir notre service essentiel, affirme Dre Émilie Vallières. Grâce à l’expertise des microbiologistes menés par Dr Christian Renaud et au soutien exceptionnel des chefs administratifs pour la gestion des ressources et des horaires, l’équipe a été en mesure d’implanter rapidement le test de la COVID-19, d’affronter la demande et de se surpasser en aidant d’autres laboratoires du réseau. » Dre Vallières poursuit : « Nos techniciens n’ont jamais hésité à se porter volontaires pour faire des quarts de travail supplémentaires le soir, la nuit et la fin de semaine. C’est une vraie fierté de pouvoir travailler avec des gens qui ont la cause à coeur ». Au cours des semaines à venir, l’équipe du laboratoire a plusieurs projets. Elle évaluera notamment de nouveaux appareils de dépistage afin de s’assurer d’utiliser les plus performants et implantera un test sérologique qui détectera la présence d’anticorps contre la COVID-19 dans le sérum des patients.

Prendre soin de nos gens 

Protéger nos gens : laboratoires

Confrontés à ce nouveau virus et à l’instabilité qu’il engendre, il est rassurant de savoir que des gens ont à coeur de prendre soin de nous. Responsable de gérer les retours au travail, d’effectuer des enquêtes auprès des personnes atteintes de la COVID-19 et de leurs contacts, ainsi que de communiquer avec tous les employés et leurs familles lors d’un test dedépistage, la cellule COVID du Service de santé et sécurité du travail a dû affronter des défis de taille. « Au départ, nous étions submergés par le volume d’appels et la paperasse », se souvient Annie St-Pierre, infirmière en Santé et sécurité du travail. Grâce au soutien de plusieurs infirmières de renfort, l’équipe a mis en place un système novateur pour procéder à la gestion clinico-administrative de la COVID-19. L’équipe a ainsi été en mesure de soutenir les employés infectés et d’offrir le soutien nécessaire en présence de détresse psychologique. Pour Annie St-Pierre, c’est mission accomplie : « Ma plus belle récompense, c’est de savoir que notre travail a permis aux personnes de se sentir accompagnées et rassurées dans cette épreuve. On a tous voulu en faire plus pour nos collègues, ça fait partie de nos valeurs ». 

La crise de la COVID-19 n’est pas terminée, mais elle nous a déjà laissé le plus précieux des héritages : celui d’une collaboration sans précédent. Depuis plusieurs mois, tous travaillent ensemble à un projet prioritaire commun : affronter la pandémie. En avançant ensemble dans la même direction, nous poursuivrons notre mission de protéger nos collègues, nos petits et nos mamans.



Les articles
À propos de cette page
Mise à jour le 21 septembre 2020
Créée le 21 septembre 2020
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine