• English
 
Centre de recherche

vendredi 2 novembre 2018 de 12:00 à 13:00

Génétique, génomique, métabolomique et modèles cellulaires physiologiques… Vers une meilleure compréhension moléculaire des maladies cardiaques humaines

Conférence scientifique du vendredi midi

Conférencière

  • Roselle Gélinas, PhD
    • Stagiaire postdoctorale, Laboratoire du Dr John D. Rioux, Institut de cardiologie de Montréal, Université de Montréal

La mort subite d’origine cardiaque est une des principales causes de mortalité dans les pays développés. On estime qu’au Canada plus de 40 000 arrêts cardiaques surviennent chaque année, dont une certaine proportion chez des individus sains en apparence. Les canalopathies cardiaques, qui regroupent l’ensemble des maladies en rapport avec un dysfonctionnement des canaux ioniques du cœur sont des facteurs qui prédisposent à des arythmies potentiellement mortelles ainsi qu’à la mort subite. Le syndrome de QT long (SQTL) est caractérisé par une prolongation de la durée de l’intervalle QT, qui représente sur l’électrocardiogramme le temps entre le début du complexe QRS et la fin de l’onde T, correspondant à la repolarisation des ventricules. Une prolongation de cet intervalle est associée à un risque élevé de développer une tachycardie ventriculaire polymorphique de type torsades de pointe qui peut dégénérer en fibrillation ventriculaire. Le SQTL est une maladie héréditaire monogénique pour laquelle des centaines de mutations sur 17 gènes ont été rapportées. Toutefois, plus de 30 % des patients sont sans diagnostic précis et demeurent à risque de mort subite, de même que les membres de leurs familles. 

En collaboration avec les cliniciens de la Clinique de génétique de l’Institut de Cardiologie de Montréal nous avons effectué le séquençage pan-exomique de 12 patients considérés à haut risque élevé de SQTL selon leurs données cliniques, mais négatifs pour les gènes connus. L’analyses des données de séquençage, nous a permis d’obtenir une liste de variants potentiellement impliqués dans la régulation de la durée de l’intervalle QT. Considérant la nature de la pathologie, des critères ont été établis afin de prioriser certains variants pour les analyses fonctionnelles. L’approche expérimentale utilisée afin d’évaluer la pathogénicité des différents variants a été centrée sur l’utilisation de cardiomyocytes humains dérivés de cellules souches pluripotentes induites (hiPSC) pour des analyses de biologie fonctionnelle. Les analyses qui ont été menées incluent des expériences i) d’électrophysiologie par l’analyse de l’activité électrique cardiaque et d’imagerie des dynamiques intracellulaires, ii) de métabolomique, par l’analyse des profils de métabolites et iii) de biologie moléculaire, par l’évaluation du rôle de certaines voies de signalisation intracellulaires et des profils d’expression génique. Une meilleure compréhension de l’impact de ces mutations sur la régulation de l’activité électrique du cœur permet de mieux comprendre la biologie et les mécanismes impliqués dans la survenue des troubles du rythme. Les résultats de ce projet serviront à identifier de nouveaux gènes ou nouvelles voies moléculaires impliqués dans d’autres syndromes d’arythmie ou dans des maladies cardiaques chroniques.

 
Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 29 octobre 2018
Créée le 29 octobre 2018
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine