• English
 
Centre de recherche

vendredi 30 octobre 2020 de 12:00 à 13:00

Conférence scientifique du vendredi midi - Nicole Bernard

Quantification des anticorps spécifiques de l’enveloppe native du VIH et de leur fonctions Fc chez des individus qui contrôlent naturellement

Conférencier

  • Nicole Bernard, PhD
    • Professeure agrégée, Médecine expérimentale, Département de médecine, Université McGill
    • Chercheuse, Maladies infectieuses et immunité en santé mondiale, Centre universitaire de santé McGill

Env est le seul gène du VIH dont la protéine est exprimée à la surface des cellules infectées par le virus. Conséquemment, seuls les anticorps (Ac) antiviraux dirigés contre l’enveloppe virale (Env) sont susceptibles de reconnaître les cellules infectées. Env est constituée d’un trimère de gp120-gp41 associé de manière non-covalente. Lors de son interaction avec le récepteur du VIH exprimé à la surface des cellules cibles (le récepteur CD4), Env adopte une conformation dite « ouverte ». Ce changement de conformation expose des épitopes dits induits par le CD4 (CD4i), normalement inaccessibles dans la conformation fermée de l’enveloppe. L’expression membranaire du CD4 étant inhibée par certaines protéines virales, Env est essentiellement présente dans sa conformation fermée à la surface des cellules infectées. Toutefois, l’association gp41-gp120 étant par nature instable, certaines molécules de gp120 vont se détacher de la surface des cellules infectées pour se lier au CD4 présent à la surface des cellules adjacentes non-infectées, exposant par la même les épitopes CD4i.

Jusqu’à présent, la majorité des travaux évaluant les niveaux plasmatiques d’Ac anti-Env ont en réalité quantifié les Ac dirigés essentiellement contre les épitopes CD4i et non contre les épitopes exposés par la conformation native/fermée de l’enveloppe. Ces Ac anti-CD4i sont en effet prédominant dans le plasma de patients infectés par le VIH et ont très certainement un rôle pathogène dans la mesure où ils reconnaissent des cellules CD4 non-infectées qui ont reçu la gp120 et en font des cibles privilégiées pour la cytotoxicité cellulaire médiée par les Ac (ADCC). Lors de mon séminaire, je présenterai le travail réalisé dans mon laboratoire pour générer une lignée cellulaire infectée par le VIH, la lignée siCEM. Cette lignée a été infectée et triée de manière à avoir quasi 100% des cellules qui expriment le conformation native/fermée de Env et pas de CD4 à leur surface. La lignée siCEM nous a permis de confirmer la présence d’Ac ciblant spécifiquement la conformation native/fermée de Env dans le plasma de patients infectés, ainsi que leur capacité à tuer les cellules réellement infectées via l’ADCC. Outre l’ADCC, cette lignée nous a également permis de développer une plateforme d’essais visant à évaluer d’autres fonctions dépendantes des Ac tel que la trogocytose (ADCP) et le dépôt du complément (ADCD). Cette plateforme d’essais a ensuite été utilisée pour évaluer quantitativement les fonctions Fc des Ac présents dans le plasma de patients traités, non-traités et d’individus qui contrôlent naturellement l’infection VIH (Elite ou Viral contrôleurs). Nos résultats montrent que les patients Elite, qui contrôlent leur charge virale sans traitement antiretroviral, présentent un niveau élevé d’Ac anti-Env capable de reconnaître les épitopes exposés par la conformation native/fermée de l’enveloppe et de stimuler des fonctions Fc davantage polyvalentes et coordonnées comparativement aux autres groupes de patients. La lignée siCEM et la plateforme d’essais associés représentent un outil de choix pour le développement d’essais vaccinaux anti-VIH en permettant de mesurer l’efficacité d’un vaccin à générer des réponses Ac capable de cibler les cellules réellement infectées par le VIH et d’exercer des activités antivirales cytotoxiques via leurs fonctions Fc.

Conférence Zoom

https://chusj.zoom.us/j/98164413923
Mot de passe : 782174      

 
À propos de cette page
Mise à jour le 30 octobre 2020
Créée le 23 octobre 2020
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine