mercredi 8 octobre 2008
Communiqué de presse

Le ministre Yves Bolduc annonce que le projet de modernisation Grandir en santé franchit une nouvelle étape

Le projet de modernisation et d’agrandissement du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Grandir en santé, franchit une nouvelle étape. En effet, le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, a annoncé aujourd’hui que le plan clinique est maintenant complété et que l’établissement est autorisé à recruter des professionnels afin de procéder à la préparation des plans et devis préliminaires et préciser les coûts de ce projet immobilier d’envergure.

Comme l’a mentionné le ministre, « Grandir en santé s’inscrit parmi les trois projets de modernisation des centres universitaires de Montréal pour lesquels notre gouvernement s’est fermement engagé. En posant les bons gestes pour les concrétiser, nous témoignons de notre volonté de doter le Québec d’infrastructures de santé urbaines et modernes qui contribueront à la fois à l’excellence et à l’accessibilité des soins. »

Rappelons que l’ensemble du projet de modernisation des espaces cliniques du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, actuellement évalué à 503 millions de dollars, sera financé par le gouvernement du Québec, l’Agence de santé et des services sociaux de Montréal et la fondation de l’hôpital. Déjà, 67,1 millions de dollars ont été engagés à même cette enveloppe, notamment pour des acquisitions d’immeubles, d’équipements médicaux spécialisés ainsi que pour le nouveau Pavillon Lucie et André Chagnon du Centre de cancérologie pédiatrique Charles-Bruneau.

L’unité de néonatalogie

Le ministre a également annoncé un nouvel investissement de 14,4 millions de dollars qui permettra un réaménagement transitoire de l’unité de néonatalogie, pour une période de trois à cinq ans, en vue de la réalisation globale de Grandir en santé.

En effet, au terme du projet de modernisation, cette unité sera installée dans une nouvelle construction, mais d’ici là, le réaménagement permettra de regrouper la néonatalogie sur un seul étage et d’augmenter la capacité de 57 à 65 lits pour répondre aux besoins sans cesse grandissants. Les espaces ainsi réaménagés seront ultimement dédiés à une unité mère-enfant.

« Notre gouvernement est fier d’appuyer le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine dans sa mission pour l’amélioration de la santé des enfants et des mamans du Québec. En s’associant au projet mobilisateur Grandir en santé, nous réitérons notre engagement à l’égard de l’institution et lui offrons l’assurance de notre collaboration pour la réalisation de sa vision des soins pour l’avenir », a conclu le docteur Bolduc.

– 30 –

Autre source / renseignements
Direction des communications, Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Marie-Ève Bédard
Attachée de presse du ministre
de la Santé et des Services sociaux
418 266-7171

À propos de cette page
Mise à jour le 10 septembre 2014
Créée le 3 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine