CHU Sainte-Justine
mardi 22 mars 2016
Communiqué de presse

Mise en place d’une deuxième dose du vaccin contre la varicelle au Québec

À compter du 1er avril 2016, une 2e dose du vaccin contre la varicelle sera ajoutée au calendrier de vaccination gratuite pour les enfants âgés de 4 à 6 ans. Cette seconde dose permettra d’améliorer la protection de l’enfant, d’avoir un meilleur contrôle de cette infection et de réduire le nombre de cas. Cette nouvelle mesure découle d’une recommandation du Comité sur l’immunisation du Québec, lequel s’appuie notamment sur des études ayant confirmé l’efficacité supérieure d’un calendrier à deux doses par rapport à un calendrier ne comportant qu’une seule dose du vaccin, ainsi que sur une pratique déjà répandue ailleurs au Canada et aux États-Unis.

« L’ajout d’une seconde dose assurera une meilleure protection contre la varicelle et celle-ci durera plus longtemps. Je rappelle que la varicelle se manifeste par une éruption cutanée pouvant s’accompagner de fièvre et de démangeaisons. Il s’agit d’une infection très contagieuse qui peut parfois avoir des conséquences sérieuses, comme une pneumonie, une encéphalite, du zona et autres. Avant l’implantation du programme de vaccination des nourrissons contre la varicelle, des centaines d’enfants étaient hospitalisés chaque année au Québec. Heureusement, depuis, ce nombre a diminué de près de 90 % », a fait savoir le directeur national de santé publique, Horacio Arruda.

La seconde dose du vaccin contre la varicelle s’intègrera au calendrier de vaccination prévu au Programme québécois d'immunisation. Elle sera administrée aux enfants âgés de 4 à 6 ans principalement dans le cadre des activités de vaccination préscolaire déjà réalisées par les vaccinateurs du réseau de la santé, au même moment que l’administration de la dose de rappel du vaccin dcaT-Polio. Rappelons que la première dose du vaccin contre la varicelle est administrée à l’âge de 18 mois, sous forme de vaccin combiné qui protège aussi contre trois autres maladies, soit la rougeole, la rubéole et les oreillons. Le vaccin administré à l’âge de 4 à 6 ans est le vaccin contre la varicelle seule. Il est très efficace, mais certaines personnes vaccinées développeront quand même la maladie. Dans ce cas, la varicelle est alors beaucoup moins grave et les risques de complications sont nettement plus rares. Par ailleurs, le vaccin contre la varicelle est sécuritaire et, dans la majorité des cas, il ne provoque aucune réaction.

Pour en savoir davantage sur le sujet, la population est invitée à consulter la section Vaccination du Portail santé mieux-être à l’adresse sante.gouv.qc.ca/vaccination.

– 30 –

À propos de cette page
Mise à jour le 22 mars 2016
Créée le 22 mars 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine