Lumière sur…

Les veilleuses et veilleurs du programme de soutien par les pairs, des gens de cœur!

L’été passé, ce sont plus de 60 membres du personnel ayant à cœur le bien-être de leurs collègues qui ont choisi de devenir veilleurs pour le Programme de soutien par les pairs.

Pour Violaine, qui est infirmière à la salle de réveil du bloc opératoire, cet appel à aider les autres lui est venu naturellement : « Lorsque j’ai vu l’annonce du programme sur l’intranet, je me suis sentie interpellée, car au quotidien, je suis à l’écoute de mes pairs et disponible pour eux sur le plan professionnel, mais aussi sur le plan personnel. On se connait bien dans l’équipe, le contact est facile alors je désirais être mieux outillée pour leur venir en aide. Je voulais aussi trouver des façons de prendre soin de moi et c’est ce que le programme m’a apporté. »

Geneviève, qui est également infirmière, a choisi de devenir veilleuse puisqu’elle a la ferme conviction que le programme répond à un besoin essentiel : « La pandémie a mis en lumière un paradoxe dans le domaine de la santé, le fait que nous, travailleurs et professionnels, aidions la communauté, mais ayons de la difficulté à aller chercher du soutien pour nous-mêmes. Ce programme permet d’apporter une aide immédiate dans les équipes, et ce, via des personnes de confiance. Depuis que j’occupe ce rôle, j’ai aidé plusieurs personnes en leur offrant une écoute attentive. C’est tellement gratifiant de sentir que j’ai pu changer le cours d’une journée de leur vie. ».

Nos veilleuses et veilleurs du programme de soutien par les pairs sont formés dans le cadre de leur rôle : « Les formations du programme m’ont permis d’avoir des outils. La formation initiale nous offre une même base. Nous avons ensuite des ateliers de codéveloppement au cours desquels nous pouvons partager nos expériences entre veilleurs de manière confidentielle. C’est concret et ça nous permet de trouver des pistes pour nous améliorer. », mentionne Geneviève.

Pour Violaine, ce programme contribue non seulement à aider des individus, mais également à la bonne chimie de son équipe : « Depuis que je suis veilleuse au sein de mon équipe, je sens que mes collègues sont plus attentifs les uns aux autres. Ça consolide nos liens qui étaient déjà soudés, ça améliore les conditions de bien-être qui étaient déjà présentes. C’est juste du positif! », mentionne-t-elle.

Vous avez des questions ?

  • Si vous souhaitez vous aussi devenir veilleur pour le Programme de soutien par les pairs, n’hésitez pas à communiquer avec Elka Lau-Ming, coordonnatrice du programme, par courriel à  elka.lau-ming.hsj@ssss.gouv.qc.ca .
  • Pour trouver un veilleur afin de bénéficier d’un soutien en toute confidentialité, rendez-vous au chusj.org/trouverunveilleur.
  • Pour donner votre avis sur le Programme de soutien par les pairs, remplissez un court sondage d’ici le 9 mai.
 


Photos

  • <b>Violaine Mariette</b>, infirmière à la salle de réveil du bloc opératoire
    Violaine Mariette, infirmière à la salle de réveil du bloc opératoire
  • <b>Geneviève Grégoire-Lalonde</b>, infirmière
    Geneviève Grégoire-Lalonde, infirmière

Crédit photo : © Stephane Dedelis

À propos de cette page
Mise à jour le 2 mai 2022
Créée le 27 avril 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine