Programme de préceptorat en inhalothérapie

Une équipe qui vise l’excellence, mobilisée pour former la relève

© CHU Sainte-Justine (Stéphane Dedelis)

© CHU Sainte-Justine (Stéphane Dedelis)

Chaque année, les équipes du CHU Sainte-Justine accueillent une dizaine de nouvelles recrues en inhalothérapie.  Lors de leur arrivée, que ce soit à l’urgence, aux soins intensifs, au bloc opératoire, dans les cliniques ambulatoires ou les unités d'hospitalisation, ces professionnels en devenir ont la chance d’être jumelés à des spécialistes chevronnés et rassurants comme Andrée-Anne, Carolyne et Cynthia, pour poursuivre leur apprentissage sur le terrain.

« En tant que précepteurs et préceptrices, nous sommes souvent les piliers des départements. On est des inhalothérapeutes avec beaucoup d’années d’expérience. Lorsque j’ai intégré l’équipe volante il y a 14 ans, ce type de formation et d’encadrement dans tous les secteurs n’était pas en place, mais j’ai eu des mentors passionnés par leur travail qui m’ont transmis leur rigueur et leur expertise. », de dire Cynthia, inhalothérapeute et préceptrice en néonatalogie.

C’est en tout plus de 40 jours de formation et d’accompagnement personnalisés au sein d’une équipe interdisciplinaire qu’offre le programme. Grâce à ce parcours indispensable pour apprendre à devenir une ressource de première ligne dans un milieu ultra spécialisé comme le CHU Sainte-Justine, les nouveaux inhalothérapeutes développent leur jugement clinique et leur savoir-faire très rapidement.

« Quand j’ai une nouvelle recrue, je me permets de partir de la base, d’y aller étape par étape et de lui montrer tout ce qu’il y a à faire. Je l’aide aussi à développer des techniques pour être bien organisée, méthodique et travailler de manière consciencieuse. Je décortique avec elle les différents appareils afin de pousser son expertise un peu plus loin. Souvent, on saute dans l’action rapidement aux soins intensifs et je suis justement là pour la suivre et la soutenir avec chaque patient », souligne Carolyne, inhalothérapeute et préceptrice aux soins intensifs.

De son côté, Andrée-Anne a toujours été attiré par l’enseignement et croit fermement que l’encadrement offert au CHU Sainte-Justine permet de mieux évoluer dans un environnement en constante évolution « C’est tout de même long avant de se sentir à l’aise dans nos pratiques, car il y a beaucoup de champs d’activités différents. J’aime pouvoir prendre le temps de voir un patient de A à Z avec les nouveaux inhalothérapeutes. Je trouve cela intéressant de les voir faire des liens aussi entre la théorie et la pratique sur le terrain. Cela me rappelle quand moi j’ai eu ces déclics au début. C’est vraiment beau ».

Les avantages d’un programme de préceptorat d’une telle envergure sont nombreux autant pour les 27 précepteurs et préceptrices que pour les nouveaux membres des équipes. Chacun peut ainsi faire évoluer ses pratiques, en retirer une grande satisfaction, se développer personnellement et professionnellement et gagner en autonomie et en confiance dans un environnement sain et agréable.

« On veut tellement que les personnes que nous accompagnons aient une bonne formation et qu’elles aient tous les éléments pour se sentir bien, en confiance et en sécurité. On peut facilement ajuster le programme de formation selon les besoins des personnes que nous guidons. Cela fait une énorme différence en début de carrière. Elles peuvent ainsi vivre des expériences pratiques très positives et moins stressantes », ajoute Carolyne.

Cynthia est elle aussi conscience du stress que vivent les personnes qu’elle forme et leur dit toujours : « Je ne te demanderai jamais d’être comme moi en 10 jours. C’est impossible! Tu ne peux pas avoir mon expérience, mais tranquillement tu deviendras autonome et tu pourras bien réagir dans toutes les situations et à toutes les éventualités. »

Finalement, le préceptorat devient aussi une belle occasion de bâtir des liens avec leurs futurs collègues. C’est vraiment un travail d’équipe et de collaboration au quotidien qui se perpétue au fil des années.

** Sur la photo, de droite à gauche : Cynthia Coudé, Andrée-Anne Bélanger, Samuel Bergeron, inhalothérapeutes et Sylvain Morneau, assistant-chef professionnel en inhalothérapie

À propos de cette page
Mise à jour le 18 mai 2022
Créée le 18 mai 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine