L’équipe vaillante du TGPNI!

Lumière sur...

Depuis juin dernier, OPTILAB CHU-Ste-Justine offre l’analyse pour le test génomique prénatal non invasif (TGPNI), à la demande du MSSS.

Ce test, qui vise à dépister les trisomies 13, 18 et 21 chez les foetus des femmes enceintes, est une alternative fiable et sécuritaire à l’amniocentèse, étant réalisé par une prise de sang chez la mère.

Bien que l’équipe se préparait depuis plusieurs mois à l’arrivée éventuelle du test, elle n’a eu que très peu de temps – moins d’une semaine! – entre l’annonce de son entrée en vigueur et son déploiement officiel à la fin du printemps.

« On est responsable des analyses des prélèvements effectués par les centres de Montréal, de Laval, des Laurentides, de Lanaudière, de l’Outaouais, de l’Abitibi et du Nord-du-Québec. En six semaines, on a réussi à bien faire connaître et à offrir le service à toutes ces régions » explique Dre Emmanuelle Lemyre, Directrice médicale OPTILAB par intérim.

L’équipe du TGPNI, qui fait partie de la famille du laboratoire de diagnostic moléculaire, est composée d’une dizaine d’employés qui travaillent activement à la réalisation de ces analyses. Le gros du travail est réalisé par les trois techniciennes de l’équipe qui assument toute la réalisation technique. Le groupe compte aussi un bio-informaticien responsable du traitement des données, trois PhD responsables de la qualité des analyses, deux médecins responsables des interprétations, du personnel administratif en plus de la chef de service.

Au quotidien, l’équipe fait un travail colossal dans un contexte où elle est largement sollicitée, la quantité d’échantillons reçue étant le double de ce qui avait été estimé avant le déploiement du test – plus de 750 analyses ont déjà été réalisées. Il faut dire que le TGPNI était très attendu sur le terrain et qu’il a été populaire dès son lancement.

C’est pourquoi la direction OPTLILAB a effectué des demandes au MSSS pour avoir de nouveaux appareils, dans le but d’automatiser certaines étapes présentement effectuées manuellement. « On s’attend à recevoir plus d’échantillons dans un avenir rapproché, alors ça nous aidera grandement! », souligne Dre Lemyre.

La mise sur pied du laboratoire du TGPNI a été le fruit d’un grand travail de collaboration. Plusieurs services ont mis la main à la pâte, notamment le GBM, les ressources informationnelles, les approvisionnements et d’autres laboratoires. Les tests sont d’ailleurs réalisés en lien direct avec le laboratoire de biochimie, qui effectue une première partie du dépistage de la trisomie 21 et le laboratoire de cytogénétique lorsque le TGPNI est positif.

À propos de cette page
Mise à jour le 16 octobre 2020
Créée le 16 octobre 2020
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine