Dans le cadre du 115e anniversaire du CHU Sainte-Justine, 115 personnes racontent leur histoire et comment l’établissement a marqué leur vie... Cet anniversaire souligne également les 85 ans d’existence du Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME). Merci pour ces beaux témoignages, pour ces souvenirs de joie, de peine, de résilience et d’espoir. De nouvelles histoires à découvrir chaque mois!

Joël Thellend raconté par sa maman Marie Corriveau

Petit cœur deviendra grand

Le petit Joël a vécu deux années avec un trou dans le cœur… Trente ans plus tard, il est grand et fort, et papa de deux belles filles. 

Joël est né à Laval le 25 avril 1990. Dès le premier examen à sa naissance, on a détecté un souffle au cœur, puis une importante communication interventriculaire (CIV) – un trou dans la paroi qui sépare les ventricules gauche et droit. Tout de suite, le nouveau-né a été transféré en cardiologie à Sainte-Justine. 

Ce sont les Drs Anne Fournier et Jean Davignon qui l‘ont pris en charge. « Ils nous ont expliqué que, tant que la condition le permettait, il était préférable de laisser vieillir les bébés pour que l’opération ait de meilleures chances de succès », relate sa mère, Marie. Grâce à une médication adéquate et à de bons suivis de l’équipe de cardiologie, les deux premières années de vie de Joël se sont bien déroulées. « Les rendez-vous étaient très fréquents, mais on avait le sentiment d’être en bonnes mains, d’être accompagné par des gens super compétents. Et mon bébé allait bien, même si c’était un bébé qu’on trouvait très mince… », poursuit Marie.
 

« C’était il y a 30 ans…
je ne peux qu’imaginer les progrès
que la science et les soins ont faits
depuis à Sainte-Justine ! »
 

Mais à deux ans, malgré les espoirs de Marie, on a dû opérer Joël. La taille de la CIV n’avait pas diminué. Drs Claude Chartrand et Suzanne Vobecky ont réalisé la chirurgie. « Pour l’équipe médicale, fermer la CIV avait l’air d’une opération banale, ce qui m’a rassurée. Préalablement, il y avait eu des séances d’information, on nous avait préparés avec délicatesse à voir notre enfant sortir de l’opération avec tous les tubes pour aller aux soins intensifs… C’est difficile de voir son enfant branché de partout », confie Marie. Joël est demeuré aux soins intensifs quelques jours, ensuite aux soins réguliers encore quelques jours et, à peine une semaine après l’opération, il est retourné chez lui en pleine forme. « Après quelques mois, il n’avait plus besoin de médicament et il prenait du coffre, se souvient la maman. C’était pour moi un immense soulagement, une nouvelle naissance. »

Il y a quatre ou cinq ans, Joël a dû subir une petite opération pour régler un problème électrique à son cœur, mais la famille avait été prévenue qu’une telle éventualité pouvait se produire à l’âge adulte. Tout s’est bien passé. 

« Aujourd’hui, Joël a 32 ans, il est grand et fort, c’est un travailleur de la construction, dit Marie. Il est le père de deux belles filles, qui ne souffrent d’aucune anomalie cardiaque. Merci à toutes les personnes qui s’impliquent pour offrir des soins de qualité à nos petits; je suis très reconnaissante envers les experts qui ont soigné mon enfant avec autant de professionnalisme. C’était il y a 30 ans… je ne peux qu’imaginer les progrès que la science et les soins ont faits depuis à Sainte-Justine ! » 

Merci Marie et Joël !


© photos : courtoisie

À propos de cette page
Mise à jour le 24 octobre 2022
Créée le 22 août 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine