Présentation générale du projet

Une vision pour l’avenir de nos enfants

Sur la base d’un dépistage précoce, notre objectif ultime est de prévenir et de guérir le handicap de nos enfants.

Le but de la Cité internationale de la réadaptation pédiatrique de Montréal est de changer le futur des enfants atteints d’un handicap, indépendamment de sa nature et de sa cause. En effet, les avancées scientifiques, les nouvelles technologies et la prise en charge globale du handicap, dans une vision de continuité des soins et des services, permettent aujourd’hui de mieux traiter et même dans certains cas, de guérir les enfants atteints de déficience qu’elle résulte d’une maladie génétique, inflammatoire, dégénérative, aiguë, chronique ou d’un traumatisme.

La Cité propose de réunir autour de cet objectif les différentes expertises issues du monde de la recherche, des soins, de l’enseignement, des technologies, de l’intelligence artificielle, de la robotique, de l’art technologique et de mettre à la disposition des enfants toutes les connaissances élaborées sur place et à distance pour en démontrer les bénéfices en termes de traitement et de guérison.

Elle vise à créer un espace de recherche et de développement en continuité avec ce qui existe déjà aujourd’hui dans le Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME) du CHU Sainte-Justine. Les équipes de soins, d’enseignement et de recherche contribuent chaque jour à développer de nouvelles connaissances, les offrir aux enfants et en mesurer les bénéfices, par exemple, dans les travaux réalisés en robotique pour les enfants paralysés des membres inférieurs et les amputés. C’est également le cas des progrès réalisés dans la prise en charge des enfants ayant des troubles de l’équilibre et de la marche, du langage, grâce à ses unités de recherche. De plus, l’implication de l’ensemble des données issues du Centre de génomique pédiatrique du CHU Sainte-Justine va permettre de mieux détecter et diagnostiquer les maladies pouvant entraîner des handicaps futurs, les prévenir et les guérir. Les résultats de la thérapie par cellules souches des patients paralysés dans les suites d’un traumatisme constituent des voies de recherche et de développement prometteuses qui vont être mises à disposition dans ce centre pour les enfants atteints de handicap et ce, afin de guérir la cause de leur paralysie  comme cela a été démontré récemment sur les modèles animaux, de souris, de chimpanzés ainsi que chez l’être humain.

La première étape de ce projet de la Cité internationale de la réadaptation pédiatrique de Montréal va se concrétiser par la construction du pavillon du Technopole dédié à la recherche et au développement intégré directement aux soins et aux services à la population sur les terrains du CRME du CHU Sainte-Justine.

Ce projet de recherche et de développement appliqué à la réadaptation pédiatrique va servir de laboratoire vivant, afin de développer, d’offrir des solutions innovantes aux enfants atteints de handicap, et d’en démontrer les bénéfices. Il va également faciliter la valorisation de ces innovations, créer de la richesse sociale en réduisant les dépenses liées à la prise en charge au long terme du handicap, de la richesse  économique en attirant des investisseurs et des partenaires institutionnels et privés, et de la richesse financière en exportant les produits dérivés.

Ce projet est aujourd’hui unique au monde dans le sens où il regroupe autour d’un même thème le continuum de soins, de services, d’enseignement et de recherche du CHU Sainte-Justine et un grand nombre de partenaires, actuels et futurs, permettant de réussir ce défi.

Dans ce cadre, l’approche « innover ensemble » constituera le modèle d’affaires créatif.

Ce dernier est basé sur la co-création entre les patients et leur famille, les soignants, les enseignants, les chercheurs et les partenaires institutionnels et industriels dans une vision permanente d’adéquation entre les besoins évolutifs des patients et la réponse intégrée.

Par ailleurs, une des priorités du CHU Sainte-Justine, en tant que centre hospitalier universitaire (CHU), est de former nos futurs professionnels de la santé et d’améliorer le transfert des connaissances vers les utilisateurs. Afin de toujours mieux répondre à cette mission, le Technopole offrira de nouveaux espaces pour la diffusion des connaissances et du savoir. Cette approche permettra d’accélérer les découvertes en tirant avantage du regroupement d’expertises de pointe au bénéfice de la population de Montréal, du Québec et même au-delà de nos frontières. La vision derrière cette approche est d’innover « ensemble » d’une manière qui n’aurait pas été possible individuellement.

Le modèle d’affaires est aussi innovant, car il est basé sur le partage des investissements et des bénéfices entre les différents partenaires. Le succès de cette première étape, que constitue le Technopole de réadaptation, permettra ensuite d’élargir le concept de ce centre de développement de nouvelles solutions innovantes en réadaptation pédiatrique. Il permettra aussi de créer une véritable cité, pôle d’attraction et de développement scientifique et économique pour un marché international de très grande ampleur. Ce projet, porteur pour l’est de la ville de Montréal, s’inscrit également dans le cadre du projet de développement économique du gouvernement du Québec. Il va ainsi participer au rayonnement de Montréal et du Québec dans ce domaine spécifique de la réadaptation pédiatrique qui représente un marché mondial.

À terme, la Cité sera un modèle d’avant-garde qui inclura des infrastructures spécialisées en biomécanique, en nouvelles technologies multimédias, en multisports adaptés, en enseignement spécialisé dans la réadaptation ainsi qu’en accessibilité et inclusion sociale. En tablant sur la force de nos réseaux québécois, canadiens et internationaux,  nous entendons faire de la Cité internationale de la réadaptation pédiatrique, un carrefour incontournable sur le plan mondial. Sur cette base, l’objectif ultime du CHU Sainte-Justine est de prévenir, de mieux traiter et éventuellement, de guérir certains handicaps en pédiatrie.

Photo

Fabrice Brunet, MD
Directeur général du CHU Sainte-Justine

À propos de cette page
Mise à jour le 19 mai 2015
Créée le 30 octobre 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine