La création d’une clinique d’immunothérapie orale

Abrégé du projet

Pourquoi ?

Malgré la prévalence élevée et les fardeaux psychosociaux et économiques majeurs associés aux allergies alimentaires, il n’y a actuellement aucun traitement disponible au Québec ni au Canada, la pratique actuelle consistant à recommander l’éviction stricte et le recours à l’épinéphrine injectable. Il y a donc un besoin criant pour une avenue thérapeutique à même d’éliminer le risque de réactions accidentelles, de rétablir le niveau de qualité de vie et possiblement de résoudre de façon définitive l’allergie alimentaire.

Quoi ?

Une clinique d’immunothérapie orale pour le traitement des allergies alimentaires sévères par un traitement (OIT) dont l’impact positif sur la qualité de vie des sujets avec allergies alimentaires a été démontré. Le traitement OIT consiste d’une désensibilisation contrôlée par consommation quotidienne de l’allergène.

Une clinique d’immunothérapie orale pour le traitement des allergies alimentaires sévères par un traitement (OIT) dont l’impact positif sur la qualité de vie des sujets avec allergies alimentaires a été démontré. Le traitement OIT consiste d’une désensibilisation contrôlée par consommation quotidienne de l’allergène.

Pour quelle clientèle?

Les enfants atteints d’allergies alimentaires et leurs familles.

Bénéfices et résultats anticipés 

  • Patients
    • Effet concret, rapide et prononcé sur la qualité de vie des enfants et de leurs familles
  • Équipes
    • Pratique interdisciplinaire à la fine pointe des connaissances
    • Contribuer à la recherche sur l’allergie alimentaire et éventuellement sur l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques pour améliorer le traitement
  • Institution
    • Positionner le CHU Sainte-Justine comme leader dans le domaine de la désensibilisation aux allergènes

Groupe d’experts

  • Christophe Bettez-Théroux, patient partenaire
  • Catherine Hogue, gestionnaire du plateau multifonction
  • Jean-François Hébert, adjoint au directeur de l'enseignement
  • Dr Philippe Bégin, allergologue, Ph. D.
  • Dre Anne Des Roches, chef de la section Allergie
  • Dr Élie Haddad, chef de service de l’immunologie
  • Kathy Malas, gestionnaire de la fonction des maladies chroniques et aiguës et de la plateforme de l’innovation
  • Kerstin Killer, assistante de recherche de la clinique d'allergie
  • Lucie Lavallée, infirmière de la clinique d’allergie
  • Marie-Josée Bettez, parent partenaire
  • Nina N'Diaye Mombo, Conseillère à l’unité d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé (UETMIS)
  • Sophie Beugnot, parent partenaire
  • Stéphanie Pernice, nutritionniste

Vous avez des questions sur ce projet ou vous aimeriez y contribuer ?
Contactez Kathy Malas, gestionnaire des fonctions des maladies chroniques et aigües

Statut d’avancement dans le cycle de l’innovation

Projet en phase de développement et de recherche pour élaborer un modèle d’affaires.

À propos de cette page
Mise à jour le 30 avril 2018
Créée le 30 avril 2018
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine