• English

Bloquer la lumière accroît la survie des prématurés

Innover

En raison de l’immaturité de son appareil digestif, le bébé prématuré doit recevoir un supplément alimentaire, administré par voie intraveineuse, pour combler ses besoins nutritionnels élevés, lors de ses premiers jours de vie.

Selon une étude menée par des chercheurs du CHU Sainte-Justine et de l’Université de Montréal, le fait de bloquer toute exposition du mélange nutritif à la lumière améliore le taux de survie des bébés prématurés, nés après une période de gestation d’entre 26 et 31 semaines, en leur évitant des complications graves.

L’équipe de Jean-Claude Lavoie, auteur principal de l’étude, est sur le point de réaliser un essai clinique visant à évaluer l’efficacité d’un mode d’administration photoprotégé, « de bout en bout », facilement utilisable en clinique.

A voir aussi

À propos de cette page
Mise à jour le 27 octobre 2016
Créée le 31 août 2016
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine