Santé musculosquelettique, réadaptation et technologies médicales

Un engagement d'excellence au CHU Sainte-Justine

Pourquoi un Pôle santé musculosquelettique, réadaptation et technologies médicales?

Les déformations des os et des articulations ainsi que les limitations fonctionnelles liées à une déficience motrice ou du langage affectent de nombreux enfants et adolescents au Québec. Chaque année, ce sont 3 500 jeunes qui sont pris en charge par nos spécialistes du système locomoteur (orthopédistes, physiatres, kinésiologues, etc.)

Parmi les déformations les plus courantes: la scoliose idiopathique qui touche près de 20 000 enfants québécois. Cette maladie est une déformation tridimensionnelle de la colonne vertébrale et du tronc qui cause de sévères maux de dos et réduit la mobilité physique.


L'excellence du CHU

Reconnue mondialement, l’expertise des cliniciens, des professionnels de la santé et des chercheurs en santé musculosquelettique, réadaptation et technologies médicales du CHU Sainte-Justine se concentre sur:

  • L’étude et le développement de traitement des déformations du rachis et autres maladies musculosquelettiques
  • Le développement de technologies diagnostiques, pronostiques et nouvelles approches thérapeutiques
  • L’innovation en réadaptation pédiatrique et médecine sportive

Leur principal objectif :

Pouvoir mieux prévenir, diagnostiquer, personnaliser le traitement, ainsi qu’éventuellement guérir certaines maladies musculosquelettiques et compenser les incapacités afin de maximiser la restauration des fonctions atteintes pour chaque enfant, et assurer une meilleure intégration et participation sociale, menant à une meilleure qualité de vie et transition vers le monde adulte.


Quelques faits sur la scoliose idiopathique

  • Représente 85% des cas de scoliose; les autres cas de scoliose sont associés à des maladies neuromusculaires ou congénitales
  • Est une pathologie dont la cause reste inconnue et touche principalement les filles (90% des cas)
  • Est corrigée à l’aide d’un corset dans la majorité des cas à Sainte-Justine (150 à 250 patients/année)
  • Lorsque jugée sévère, nécessite une chirurgie orthopédique (80 à 120 patients/année)
  • La clinique d’orthopédie de CHUSJ reçoit à chaque semaine 80 à 120 patients atteints de scoliose

Un centre de réadaptation unique

Unique en son genre, le Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME) du CHUSJ offre des services spécialisés et surspécialisés d’adaptation-réadaptation, d’intégration et de participation sociale aux jeunes enfants présentant une déficience motrice ou une déficience du langage.

Parmi les principaux programmes offerts qui font du CRME la référence par excellence en réadaptation au Québec, notons les troubles de la communication, les déficits moteurs cérébraux, les lésions musculosquelettiques, les maladies neuromusculaires et la neurotraumatologie.

  • Le technopôle en réadaptation
    Le Technopôle en réadaptation pédiatrique du CHU Sainte-Justine se veut un espace de cocréation et d’innovation ouverte entre les chercheurs, les cliniciens, les partenaires, les jeunes et leurs familles qui permettra de partager les savoirs et les pratiques d’innovations technologiques d’avant-garde afin de faire avancer la réadaptation pédiatrique.
    La construction de nouveaux espaces intégrés au CRME est en cours et le démarrage des activités y est prévu dès le début de 2019!
  • Réapprendre à marcher grâce au Lokomat
    Le Lokomat du CHUSJ est le premier appareil robotisé de rééducation pédiatrique de la marche au Québec. Destiné aux enfants atteints de troubles moteurs au CRME, cet appareil à la fine pointe de la technologie sert aussi à la recherche en permettant l’optimisation de la réadaptation et l’étude du système nerveux à la suite d’un traumatisme ou d’une maladie grave.

Recherche et innovation

Comme partout ailleurs au CHU Sainte-Justine, la recherche dans ce pôle vise une approche interdisciplinaire qui est réalisée par une équipe, d’orthopédistes, de physiatres, de kinésiologues, d’ingénieurs, d’épidémiologistes, de radiologistes, d’infirmiers, de physiothérapeutes, d’ergothérapeutes, de biologistes moléculaires, etc.

De plus, une multitude de projets de recherche sont en cours, et ce, dans une varité de domaines :

  • Déformations du rachis
  • Biomécanique et simulations
  • Dysplasies osseuses
  • Environnement social
  • Fibrose kystique
  • Génétique
  • Gestion de la douleur
  • Imagerie médicale
  • Mécanobiologie
  • Pathologies musculaires
  • Pédiatrie sportive
  • Rééducation
  • Troubles du langage
  • Troubles respiratoires et du sommeil

L'institut Transmedtech

Ce projet d’envergue et unique au pays est né de la volonté de répondre à des besoins importants en technologies médicales dans le diagnostic et le traitement des familles de maladies les plus menaçantes pour la population, soient les cancers, les maladies cardiovasculaires et les maladies musculosquelettiques.

Pilotée par Carl-Éric Aubin, co-chef du pôle Santé musculosquelettique, cette approche d’avant-garde que représente l’Institut TransMedTech vise à soutenir le développement et la mise en œuvre rapide de solutions novatrices dans le réseau de la santé. Fruit d’un travail interdisciplinaire regroupant plusieurs partenaires de domaines variés, l’Institut TransMedTech est un véritable exemple de la recherche et de l’innovation qui s’allient et prêtent main forte pour l’amélioration du sort des patients et des familles!


La salle d'opération du futur

Une révolution de la chirurgie

La mise en œuvre de la « salle d’opération du futur » dédiée à la recherche et l’innovation en imagerie et en chirurgie de la colonne vertébrale façonne incontestablement l’avenir de la chirurgie.

Munie d’équipements de fine pointe technologique et d’applications innovantes, cette salle d’opération futuristique facilitera le travail des chirurgiens depuis le diagnostic des pathologies musculo-squelettiques jusqu’à la planification et l’exécution de la chirurgie.

Elle assure également un environnement adapté à la recherche et au développement, à l’évaluation et au transfert de l’informatique de pointe pour une chirurgie, la simulation, l’imagerie et le prototypage, ainsi que l’innovation en technologies chirurgicales médicales. Bienvenue à la chirurgie 3.0!


Entrevues Flash avec les co-chefs !

Co-chefs

Carl-Éric Aubin Ing.
Carl-Éric Aubin Ing.

×

Carl-Éric Aubin est professeur titulaire au Département de génie mécanique de Polytechnique Montréal, chercheur au CHU Sainte-Justine et professeur associé au Département de chirurgie de l'Université de Montréal. Il est double titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génie orthopédiqu ... plus

Stefan Parent M.D.
Stefan Parent M.D.

×

Le Dr Stefan Parent, MD, PhD, chercheur principal, chirurgien orthopédiste et chercheur-clinicien s’intéresse plus particulièrement aux anomalies du rachis. Il est détenteur de nombreuses bourses en tant que chercheur principal ou cochercheur dans les domaines de la progression de la scolio ... plus

Maryse St-Onge
Maryse St-Onge

×

Psychologue de formation, Mme St-Onge possède également une maîtrise en gestion des organisations. Cette dernière a cumulé une solide expérience depuis son arrivée au CHU Sainte-Justine en 1991 et ses compétences sont reconnues de tous.

... plus

Questions...


Quel est votre rêve le plus fou en lien avec vos travaux ?

Carl-Éric A.

Mettre en place un environnement hautement intégré et interdisciplinaire pour accompagner le patient et lui offrir les plus récentes avancées en termes de disgnostique, traitement et réadaptation.

Marise St-onge

Jusqu’à maintenant, la réadaptation visait essentiellement à compenser les limitations fonctionnelles liées aux différentes déficiences physiques en vue de diminuer les situations d’handicap. Avec l’avancement des connaissances et de la science, nous pouvons souhaiter parvenir à restaurer la fonction afin de redonner à chaque enfant sa pleine autonomie.

Comment voyez-vous l’évolution de votre champ d’expertise ?

Carl-Éric A.

Le travail collaboratif et interdisciplinaire permet d’aborder de façon très orignale des problématiques de santé complexe, et d’arriver à des solutions innovantes susceptibles de changer la trajectoire de soins pour les patients. Les technologies offrent aussi des avenues d’innovation exceptionnelles.

Marise St-onge

Le secteur de la réadaptation vit actuellement des transformations importantes en lien avec les révolutions technologiques récentes.

Les activités du Technopole visent à développer de façon innovante, mesurer l’impact réel et la synergie de ces nouvelles modalités cliniques puis les transférer rapidement vers le réseau de la santé afin d’en faire profiter toute la population et de diffuser ces nouvelles connaissances sur le plan national et international.

À propos de cette page
Mise à jour le 17 septembre 2018
Créée le 25 juillet 2018
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine