Abus physique: Démarches médicales

Protéger l’enfant, les autres, vous-même

Démarches médicales

Dès que vous soupçonnez qu’un enfant présente des lésions suspectes, il faut en parler à un professionnel. La marche à suivre dans un cas de suspicion d’abus physique sera de procéder à une évaluation clinique par un professionnel de la santé.

Cet examen médical permet de :

  • vérifier l’état général de l’enfant ;
  • décrire les lésions externes observées ou encore, selon les symptômes de l’enfant et pour s’assurer qu’il n’y a pas de lésions internes, le médecin pourra demander des tests diagnostiques (test sanguin ou radiographie) ;
  • le diriger, au besoin, vers des spécialistes ;
  • vous rassurer dans les cas où les lésions observées relèvent d’une maladie infantile ou d’autres causes qui ne sont pas de l’abus physique.

Dans certaines situations, une évaluation clinique sera suffisante pour orienter les intervenants de la Direction de la protection de la jeunesse. Dans d’autres situations plus complexes, en revanche, un médecin expert en maltraitance infantile devra aussi être consulté puisqu’il n’est pas toujours facile d’en arriver à des conclusions sûres concernant l’origine d’une blessure.

Certains médecins se sont spécialisés dans le domaine de la maltraitance infantile tout comme d’autres médecins se spécialisent dans les maladies du sang (hématologues), sont des spécialistes dans des maladies telles que les cancers (oncologues) ou les maladies des os (orthopédistes), etc.

Au Québec, les centres hospitaliers universitaires ont des équipes de spécialistes en maltraitance infantile alors que certains autres centres hospitaliers accueillent parfois un médecin plus expérimenté. Le CHU Sainte-Justine, avec sa clinique d’expertise sociojuridique, intervient dans l’évaluation d’abus physiques complexes.

Vous devez cependant y être référé par un professionnel de la santé (clinique, hôpital, CLSC) ou par un professionnel d’un centre jeunesse ou de la DPJ. Si votre enfant est hospitalisé pour une suspicion d’abus physique, une demande sera faite à la clinique sociojuridique.

Au CHU Sainte-Justine, l’examen médical pour suspicion d’abus physique se déroule de la même manière qu’un examen pédiatrique régulier. Chaque situation est unique, et l’ensemble de tous les éléments recueillis doit être analysé soigneusement avant de tirer une conclusion.

Rappelez-vous que les médecins et professionnels de la pédiatrie sociale et de la clinique sociojuridique s’engagent dans la santé et la protection des enfants, mais ne sont pas responsables des démarches visant à trouver qui a commis le ou les gestes. Les médecins et professionnels de la clinique rencontrent des parents comme vous et moi tous les jours et sont sensibles à la réalité des parents et des enfants.

Le rôle des médecins experts consiste à déterminer si les lésions sont liées à de la maltraitance infantile sans égard à l’intention de la personne qui a commis l’abus physique. L’équipe préconise une approche compréhensive du rôle parental en ayant comme prémisse que les parents qui commettent des gestes d’abus physique ont besoin d’aide.

C’est ainsi que, depuis plusieurs années, l’équipe du CHUSJ intègre une section prévention afin de mieux comprendre le contexte de survenue de l’abus physique puis aider d’autres parents

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 3 mars 2015
Créée le 27 mai 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine