Abus physique: Conséquences à plus long terme

Conséquences à plus long terme

Les enfants qui ont été victimes d’abus physique peuvent réussir leur scolarité, se trouver un travail ainsi qu’avoir une vie de couple et familiale satisfaisante. Mais, le plus souvent, des difficultés apparaissent au cours de leur vie. En effet, les conséquences psychologiques des mauvais traitements physiques sont souvent plus importantes que les blessures physiques.

Plusieurs dimensions de la vie d’une personne qui a été victime d’abus physique peuvent être touchées comme la personnalité et les relations affectives et sociales, ainsi que la santé mentale.

L’enfant devenu grand restera souvent persuadé qu’il est méchant, qu’il mérite ce qui lui est arrivé, car il n’écoutait pas. Il a toujours recherché l’amour de ses parents, mais en retour il n’a eu droit qu’à des réprimandes dénigrantes, des coups, des restrictions exagérées, etc.

Au cours de l’enfance, de l’adolescence ou encore souvent à l’âge adulte peuvent apparaître :

  • des difficultés à faire confiance aux autres ;
  • des difficultés relationnelles (à savoir mettre ses limites et comment se protéger des risques de violence) ;
  • une faible estime de soi (liée à des sentiments de honte et de culpabilité et donnant lieu à de l’isolement et des sentiments dépressifs) ;
  • une tendance à tout faire pour se faire aimer ;
  • de la culpabilité, le sentiment d’être différent, « pas normal » ;
  • de l’anxiété et la dépression ;
  • des problèmes de santé physiques, maladies diverses ;
  • de la consommation d’alcool, de drogues, de médicaments ;
  • des agressions, de la violence criminelle ;

ou encore, devenu parent, l’adulte peut reproduire ce qui lui est arrivé dans l’enfance : abus physique envers son propre enfant.

En fait, l’abus physique dans l’enfance laisse des traces souvent visibles que l’on traite rapidement, mais il faut aussi retenir que ces blessures ont aussi marqué la mémoire de l’enfant et de l’adulte.

Il importe tout autant d’obtenir de l’aide et un accompagnement psychologique pour traiter ces souvenirs douloureux, qui trop souvent restent cachés dans l’inconscient, et ce, trop longtemps. La qualité de vie des victimes sera améliorée par le traitement des effets négatifs du passé. 

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 3 mars 2015
Créée le 27 mai 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine