• English

Abus sexuel: Les démarches thérapeutiques

Les enfants et les parents qui éprouvent des difficultés à la suite d'une situation d'agression sexuelle peuvent recevoir de l'aide de la part de professionnels formés à cet effet.

Ces interventions sont généralement bénéfiques pour les enfants, car elles contribuent à atténuer les symptômes associés à l'agression sexuelle1.

L'évaluation psychologique

L'évaluation psychologique de l'enfant vise à identifier ses besoins, la nature et l'intensité des symptômes ainsi que ses forces et compétences, tout en tenant compte de sa situation actuelle et passée ainsi que de son histoire de développement. L'évaluation des besoins des parents permet de favoriser leur implication dans l'intervention. Le parent qui reçoit ou qui a reçu de l'aide et dont la détresse émotionnelle est moindre a plus de chance d'être une source de soutien pour son enfant. Ce soutien est une variable très fortement liée à une meilleure évolution de l'enfant victime d'une agression2,3,4.

Les objectifs de la thérapie

  • Aider l'enfant à modifier les fausses croyances qu'il a développées en regard de la sexualité, des relations entre lui et les autres. Exemples de fausses croyances : je suis responsable de ce qui est arrivé ; les adultes peuvent toucher les enfants pour les éduquer.
  • Aider l'enfant à mieux identifier ses émotions et à les exprimer.
  • Aider l'enfant à comprendre les liens entre sa pensée, ses émotions, son comportement et ses sensations physiques.
  • Aider l'enfant à développer des stratégies plus appropriées pour répondre au stress.
  • Aider l'enfant à mieux comprendre les réactions des personnes de son entourage, en particulier ses parents.
  • Aider l'enfant à mieux définir ses besoins et ses droits.
  • Donner à l'enfant des informations sur la sexualité adaptées à son âge.
  • Donner à l'enfant des renseignements sur ses symptômes afin de les normaliser et d'aider l'enfant à ne pas se sentir inadéquat.
  • Donner à l'enfant des informations sur les démarches en cours et à venir.

Le travail avec les parents vise également plusieurs objectifs :

  • Donner aux parents des informations au sujet des réactions de l'enfant et de ses symptômes.
  • Aider les parents à répondre le plus adéquatement possible aux besoins de l'enfant.
  • Offrir un soutien affectif.
  • Donner aux parents des informations sur les démarches en cours et à venir.
Notes
  1. Tourigny, M., Hébert, M., Paquette, G. et A.C. Simoneau. « Prévention et traitement en matière de violence à caractère sexuel envers les enfants ». In Clément M.E. et S. Dufour (dir.), op. cit., pp. 161-174.
  2. Ibid.
  3. Cohen, J.A. et A.P. Mannarino. « Factors that mediate treatment outcome of sexually abused preschoolers: Six and 12 month follow-ups ». Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry. 1998, 37 : 44-51.
  4. Cohen, J.A. et A.P. Mannarino. « Predictors of treatment outcome in sexually abused children ». Child Abuse and Neglect. 2000, 24(7) : 983-994.
À propos de cette page
Mise à jour le 3 mars 2015
Créée le 29 mai 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine