• English

Paediatric Respiratory Assessment Measure (PRAM)

Contexte de soins aigüs


Versions disponibles

Versions originales et validées

Module d’enseignement du PRAM »

Introduction

Le PRAM (Paediatric Respiratory Assessment Measure) est un score clinique validé de 12 points pour évaluer la sévérité de la détresse respiratoire et la réponse au traitement des enfants âgés de 2 à 17 ans souffrant d’asthme aigü. Il présente aussi des résultats prometteurs pour les enfants âgés de moins de 2 ans, y compris ceux souffrant de bronchiolite.

Objectifs

Standardiser l’évaluation, par les professionnels de la santé, de la sévérité de l’asthme chez l’enfant souffrant d’une détresse respiratoire aiguë afin de faciliter l’implémentation des lignes directrices sur la prise en charge de l’asthme aigü.

Développement et validation

Le score PRAM a initialement été développé auprès de 145 enfants d’âge préscolaire âgés de 3 à 6 ans, en utilisant la résistance pulmonaire par l’oscillation comme étalon objectif de fonction pulmonaire. Chez le groupe-test, nous avons identifié un total de 19 signes candidats d’obstruction des voies respiratoires incluant les fréquences cardiaques et respiratoires, les difficultés d’élocution, le pouls paradoxal, l’utilisation des muscles accessoires, l’auscultation et la saturation d’oxygène. En utilisant l’analyse de régression multivariée, cinq variables ont été retenues. Le poids de chacune de ces variables dans le score final correspond au coefficient bêta standardisé du modèle multivarié. Le score a initialement été nommé « Preschool Respiratory Assessment Measure ».

Le score a subi deux validations. La première validation a été menée auprès d’un groupe de 72 enfants âgés 3 à 6 ans où l’habileté du score à discriminer la sévérité et identifier un changement (amélioration ou détérioration) comparativement à la résistance respiratoire a été confirmée.1

En 2008, nous avons publié la validation de ce score dans un deuxième groupe plus important, soit auprès de 782 enfants âgés de 2 à 17 ans où le score PRAM au triage était significativement corrélé avec le risque d’admission à l’hôpital. Nous avons démontré une bonne cohérence interne, fiabilité inter-juge et une sensibilité à détecter les changements.2 Utilisant le même acronyme (PRAM), le nom du score a été changé pour le « Paediatric Respiratory Assessment Measure ».

Instrument

Brièvement, le PRAM est un score pondéré de 12 points (meilleur=0; pire=12) évaluant les rétractions suprasternales (0 à 2), la contraction des muscles scalènes (0 à 2), l’entrée d’air (0 à 3), les sibilances (0 à 3) et la saturation en oxygène (0 à 2).

Interprétation

Des scores de 1 à 3, de 4 à 7 et de 9 à 12 indiquent respectivement une exacerbation légère, modérée, et sévère.2 Un changement de 3 points ou plus signale un changement cliniquement important.

Utilisation en clinique

Le PRAM est actuellement utilisé pour évaluer la sévérité de l’asthme et la réponse au traitement dans les services d’urgence suivants :

  • Hôpital Montréal pour Enfants:
  • Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario
  • Calgary Health Care Region
  • Départements d’urgence de l’Ontario, parrainés par l’Association pulmonaire de l’Ontario et le Ministre de la santé et des soins de longue durée
  • Our Lady’s Children’s Hospital, Crumlin, Irlande
  • Et plusieurs autres.

Utilisation en recherche

Le PRAM a servi d’instrument de recherche pour évaluer la sévérité et la réponse au traitement dans plusieurs essais cliniques randomisés et contrôlés.3

Langues originales et validées :

  • Français canadien
  • Anglais canadien

Références

  1. Chalut DS, Ducharme FM, Davis GM. The preschool respiratory assessment measure (PRAM): a responsive index of acute asthma severity. J Pediatr 2000;137(6):762-8. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11113831
  2. Ducharme FM, Chalut D, Plotnick L et al. The Pediatric Respiratory Assessment Measure: a valid clinical score for assessing acute asthma severity from toddlers to teenagers. J Pediatr. 2008;152(4):476-80, 480. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18346499
  3. Panickar J, Lakhanpaul M, Lambert PC, et al. Oral prednisolone for preschool children with acute virus-induced wheezing. N Engl J Med 2009;360:329-338. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19164186
  4. Cronin J, Kennedy U, McCoy S, an Fhailí S, Crispino-O’Connell G, Hayden J, Wakai A, Walsh S, O’Sullivan R. Single dose oral dexamethasone versus multi-dose prednisolone in the treatment of acute exacerbations of asthma in children who attend the emergency department: study protocol for a randomized controlled trial. Trials 2012 ; 13:1;141. http://www.trialsjournal.com/content/13/1/141
  5. Schuh S et al. Use of montelukast to treat children with mild to moderate acute asthma: NCT00213252. http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00213252
  6. Schuh S. et a. Efficacy and Safety of Increasing Doses of Inhaled Albuterol Administered by Metered Dose Inhalers in Children With Acute Wheezing Episodes. NCT01323010.
  7. Schuh S et al. Inhaled Magnesium in Refractory Pediatric Acute Asthma. NCT01429415. http://clinicaltrials.gov/ct2/show/study/NCT01429415
  8. Mauger D. Treatment of preschool children with upper respiratory tract illnesses using azythromycin and lower respiratory tract symptoms using oral corticosteroids. (APRIL - OCELOT) NCT01272635. http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01272635
  9. Ducharme et al. Determinants Of Oral corticosteroid Responsiveness in Wheezing Asthmatic Youth (DOORWAY).

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 8 mars 2017
Créée le 6 avril 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine