Apprendre à la maison

Des réponses à vos questions

×

Bandeau

C’est maintenant confirmé, plusieurs enfants ne reprendront le chemin de l’école qu’à la prochaine rentrée scolaire.

Face à cette situation, il est normal de se poser des questions et de réfléchir à la manière dont on peut aider notre enfant à poursuivre ses apprentissages.

Il est important de ne pas trop se mettre de poids sur les épaules. Il y a plusieurs façons d’apprendre, de se développer et de cheminer.
 

Questions-réponses


En tant que parent, quel rôle devrais-je prendre pour pallier la fermeture des écoles?

Vous n’avez pas à vous substituer au professeur de votre enfant ni à remplacer tout ce que l’école représentait et offrait à votre enfant au quotidien. Vous êtes son parent : c’est ce rôle que vous pouvez continuer de jouer.

Le plus important est de garder une bonne relation avec lui et de lui permettre de traverser ce passage en se sentant rassuré sur le plan affectif, entouré et aimé. Ce sont les bases de sa fondation, à partir desquelles il pourra trouver la force de s’adapter aux changements que la situation impose.

Dans le contexte actuel, en demeurant dans votre rôle de parent, le fait de permettre à votre enfant d’apprendre à la maison lui donne des opportunités de développer entre autres des « super compétences » qui lui seront utiles toute sa vie.


Quelles sont les grandes compétences que mon enfant peut développer à la maison?

Dans le contexte actuel, apprendre à la maison, c’est donner à votre enfant des opportunités de développer des « super compétences » qui lui seront utiles toute sa vie :

  • Réfléchir, observer, décrire les changements dans l’environnement
  • Se poser des questions, faire des hypothèses
  • Chercher une information
  • Lire et raconter ce qu’on a lu
  • Écrire pour communiquer avec quelqu’un qu’on ne peut voir
  • Aider, s’organiser, être de plus en plus autonome à prendre soin de soi dans la routine
  • Bouger, apprendre en jouant
  • Créer, inventer, fabriquer

Comment stimuler et motiver mon enfant à apprendre?

Vous connaissez bien votre enfant. Vous pouvez l’aider, l’accompagner, le motiver en partant de ses intérêts.

Vous pouvez aussi lui offrir des possibilités d’apprendre en jouant. Le jeu est un puissant antidote au stress et un moteur d’apprentissage. Il faut éviter la surdose de tâches académiques de type papier-crayon, qui peuvent devenir ennuyantes, peu signifiantes pour l’enfant.

Il existe trois ingrédients clés pour soutenir la motivation des enfants à apprendre et à s’engager dans leurs apprentissages :

  1. Le sens
    Est-ce que l’enfant voit le sens de la tâche : pour qui ? Pourquoi ? Ça me sert à quoi ?
    Répondre à ces questions lui permet d’avoir envie de s’engager dans un apprentissage authentique, utile, intéressant.
  2. Le contrôle sur la tâche
    Est-ce que l’enfant peut avoir un sentiment de contrôle sur la tâche ?
    Avoir des choix, comme celui de déterminer le moment de la réalisation de la tâche dans la journée ou le matériel qu’il souhaite utiliser, lui donne du pouvoir sur ce qu’il doit faire et lui permet de s’approprier ce moment d’apprentissage.
  3. Le sentiment de compétence
    Est-ce que l’enfant perçoit la tâche comme étant trop difficile ou au contraire, trop facile ?
    S’assurer que le défi est bien ajusté à ses compétences lui permet de s’engager sans craindre l’échec.

Quels sont les besoins des enfants et des adolescents en lien avec la fermeture des écoles?

Les besoins de l’enfant d’âge préscolaire et primaire :

  • Avoir un lien d’attachement à des adultes significatifs
  • Se sentir en sécurité sur les plans physique et affectif
  • Avoir une routine assez prévisible
  • Être consolé, rassuré, encouragé, entouré
  • Jouer ! Expérimenter, manipuler, découvrir par ses sens
  • Apprendre en bougeant
  • Faire semblant, imaginer, inventer
  • Avoir des amis : trouver des façons de rester en contact à distance
  • Continuer de découvrir la lecture pour apprendre et enrichir son monde intérieur
  • Écrire pour communiquer
  • Découvrir le plaisir d’aider et d’être de plus en plus autonome

Les besoins du jeune d’âge secondaire :

  • Avoir un lien d’attachement à des adultes significatifs
  • Se sentir en sécurité sur les plans physique et affectif
  • Avoir des amis et un groupe d’appartenance à qui s’identifier ; trouver de nouvelles façons de rester en lien et de communiquer pour briser l’isolement
  • S’émanciper de ses parents, développer ses goûts et intérêts
  • S’engager dans des projets qui ont du sens (projet artistique, de bénévolat, de musique, etc.)
  • Apprendre à doser et équilibrer sa journée entre les écrans et autres activités de sa routine
  • Se projeter dans l’avenir de façon positive, rêver, imaginer

Mon enfant sera-t-il en retard au plan scolaire lors du retour à l’école?

L’ensemble de la société est concerné par cette pandémie exceptionnelle. Chaque famille est unique et chaque parent vit la situation à sa façon. Les enfants apprendront des choses différentes durant ces semaines à la maison, ce qui est normal.

Évitez de vous mettre trop de pression pour que votre enfant apprenne exactement ce qui était prévu au programme scolaire. Le fait de vous donner des objectifs, à petites doses, vous permet d’offrir un accompagnement qui est adapté à votre réalité, sans vous placer en échec face à tout ce qu’il « faudrait » faire.

Au moment de retourner à l’école, chaque enfant sera là où il doit être. Les enseignants seront leur guide et assureront une transition fluide.


Mon enfant a un trouble d’apprentissage. Comment l’aider?

Pour certains enfants qui ont un trouble d’apprentissage, le report de l’école a eu pour effet une baisse de tension momentanée. Tout à coup, l’enfant s’est retrouvé moins confronté à l’objet de ses difficultés.

Mais on sait que le sac d’école est parfois lourd à porter lorsqu’on présente un trouble d’apprentissage, comme s’il contenait un « caillou » qu’il faut apprendre à connaître, à accepter et à compenser. Ce temps d’arrêt peut donc être une opportunité de déposer son sac d’école et de réapprivoiser, à petite dose, son « caillou ».

Votre enfant peut continuer à apprendre, que ce soit de façon ludique, par des plateformes interactives, ou par un lien à distance, mais individualisé et privilégié, avec son enseignant ou son orthopédagogue.

Comme parents, vous pouvez saisir l’occasion pour mettre l’accent sur les forces de votre enfant. Vous pouvez aussi renforcer son bagage et ses habiletés pour compenser les déficits occasionnés par son trouble d’apprentissage.

En apprendre plus sur les troubles d’apprentissage et les stratégies d’aide


Quelles sont les ressources disponibles pour l’apprentissage à la maison?

La quantité d’exercices, le niveau de soutien et la disponibilité varient beaucoup d’un enseignant à l’autre. Si l’enseignant de votre enfant lui fournit du matériel, vous pouvez utiliser ce qui est approprié pour vous et votre enfant.

Par ailleurs, on peut rapidement se sentir perdu avec la diversité et la quantité des sites et activités proposés un peu partout.

Il est bénéfique de préparer un calendrier pour établir un plan de match chaque jour ou chaque semaine, en se donnant un horaire réaliste selon notre quotidien.

Commencez par choisir avec votre enfant une tâche par jour, à insérer dans l’horaire. Puis, augmentez tranquillement le défi et le niveau d’autonomie de l’enfant à réaliser certaines activités par lui-même.

Exemples de calendrier

Vidéo

Pour vous éclairer davantage

Consultez notre capsule vidéo sur l’apprentissage à la maison avec Karine Busilacchi, orthopédagogue au CHU Sainte-Justine.

À voir aussi...

À propos de cette page
Mise à jour le 26 mai 2020
Créée le 21 mai 2020
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine