Maladie de Kawasaki et COVID-19

Des réponses à vos questions

La maladie de Kawasaki est un syndrome inflammatoire infantile qui peut prendre diverses formes (présentation typique et atypique).

Plusieurs études sont actuellement en cours sur le lien possible entre la COVID-19 et la maladie de Kawasaki, mais il existe encore peu de données scientifiques sur le sujet.

On en apprend chaque jour sur le virus et de nombreux questionnements pourront être éclaircis avec les découvertes à venir.
 

Questions-réponses


La maladie de Kawasaki est-elle temporaire chez l’enfant, ou reste-t-elle pour la vie?

La très grande majorité des enfants guérissent de cette maladie. Une fois diagnostiquée et soignée, c’est une maladie qui n’affecte pas le devenir de l’enfant.


Quels sont les traitements de cette maladie?

Le traitement de la maladie de Kawasaki peut comprendre les immunoglobulines, l’aspirine, les corticostéroïdes et parfois d’autres immunosuppresseurs.


Un enfant qui a déjà eu la maladie de Kawasaki est-il plus à risque avec la COVID-19?

Pour le moment, aucun patient ayant eu la maladie de Kawasaki dans le passé a récidivé à cause de la COVID-19.

Les recherches en cours devraient nous en apprendre plus sur le sujet.


Un enfant qui a déjà eu la maladie de Kawasaki devrait-il retourner à l’école?

Pour le moment, aucun patient ayant eu la maladie de Kawasaki dans le passé a récidivé à cause de la COVID-19.

Un enfant ayant déjà eu la maladie, mais qui se porte bien actuellement, peut donc retourner à l’école.


Un enfant immunosupprimé qui est testé positif à la COVID-19 est-il plus à risque de développer la maladie?

Jusqu’à maintenant, les données ne semblent pas démontrer que les enfants immunosupprimés testés positifs à la COVID-19 sont plus à risque de développer la maladie de Kawasaki.

Les études en cours devraient nous en apprendre plus sur le sujet.


Y a-t-il plus de cas de maladie de Kawasaki qu’en temps normal au CHU Sainte-Justine?

Les spécialistes du CHU Sainte-Justine rencontrent en moyenne un cas de syndrome de Kawasaki toutes les unes à deux semaines.

Actuellement, les cas de Kawasaki atypiques sont un peu plus nombreux qu’au cours des années antérieures. Depuis le début de la pandémie, on parle d’une vingtaine de cas (en date du 12 mai 2020).


Je pense que mon enfant a peut-être la maladie de Kawasaki : avec qui communiquer?

Nous vous recommandons de communiquer avec le médecin de votre enfant.

Vidéo


Pour vous éclairer davantage

Consultez notre capsule vidéo sur le lien possible entre la COVID-19 et la maladie de Kawasaki avec Dr Elie Haddad, pédiatre et immunologue au CHU Sainte-Justine.

À propos de cette page
Mise à jour le 15 mai 2020
Créée le 13 mai 2020
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine