Quoi faire devant un comportement sexualisé

  • Viser un équilibre entre intervenir et laisser faire.
  • Répondre aux préoccupations sexuelles de l’enfant en lui fournissant des renseignements simples, clairs et cohérents.
  • Utiliser les vrais mots pour nommer les parties du corps.
  • Éviter les réactions démesurées si vous surprenez l’enfant sur le fait.
  • Lui préciser ce qui se fait et ce qui ne se fait pas : l’enfant a besoin qu’on lui explique les limites entre ce qui est permis, toléré et défendu.
  • Aborder avec l’enfant les notions de pudeur, d’intimité et de respect et les mettre aussi en application dans nos relations avec lui.
  • Dire à l’enfant que vous êtes disponible s’il veut vous parler (pour répondre aux questions et vous occuper de lui).
  • Et rappelons-nous que malgré notre bonne volonté d’informer et de communiquer avec notre enfant sur la sexualité, une partie de son développement psychosexuel nous échappe et se déroule sans qu’on le sache, selon un processus naturel; et c’est très bien ainsi.

Que faire lorsque le comportement sexualisé persiste après quelques interventions faites par les parents

Être vigilant

  • Ne pas laisser l’enfant qui présente un comportement sexuel problématique seul avec d’autres enfants.
  • Encadrer les jeux pour lesquels l’enfant a fait participer un autre enfant à des activités sexualisées.
  • Interrompre calmement, mais avec fermeté l’enfant pris sur le fait. Lui communiquer que c’est le comportement qui n’est pas « bon » et non pas lui, et vous êtes prêt à l’aider.

Communiquer des notions d’intimité et de respect

  • Revoir avec l’enfant les notions de pudeur et d’intimité et les mettre aussi en application dans nos relations avec lui. Si le parent ne met pas ces notions en pratique avec son enfant, ce dernier peut éprouver de grandes difficultés à les intégrer.
  • Interrompre les blagues et les histoires à connotation sexuelle, et donner l’exemple en tant qu’adulte.

Informer et soutenir sur le plan affectif

  • Répondre aux préoccupations sexuelles de l’enfant, lui fournir des renseignements clairs, cohérents.
  • Dire à l’enfant que vous êtes disponible s’il veut vous parler (pour répondre aux questions et vous occuper de lui).
  • Aider l’enfant à trouver des moyens pour interrompre le comportement et le motiver à diriger son énergie vers d’autres activités. Des activités amusantes et des jeux physiques adéquats peuvent permettre à l'enfant de vivre du plaisir avec ses amies et amis et des membres de sa famille.
  • Il est bon de rappeler que les enfants ont besoin d’être touchés. Ceux qui ont tendance à toucher les autres de façon inappropriée sont souvent peu touchés, parfois même par leurs parents. Certains parents sont mal à l’aise de toucher leur enfant.. Pourtant, ces enfants ont autant besoin que les autres d’être tendrement enlacés et de recevoir des caresses affectueuses.
  • Devant un comportement persistant ou qui ne correspond pas à l’âge de l’enfant, consultez un professionnel au centre de santé et de services sociaux de votre secteur. Ce dernier saura vous référer, au besoin, à une ressource spécialisée.
À propos de cette page
Mise à jour le 18 janvier 2018
Créée le 29 mai 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine