Les rituels

Le retour à la maison

« Sur le plan psychique, ces périodes de deuil sont vécues comme de véritables moments de crise qui sèment la confusion et l’angoisse. L’enfermement dans la souffrance intensifie la crise. C’est pourquoi il faut la ritualiser afin que la souffrance et la déception ne deviennent trop accaparantes.

À bien des égards, l’enjeu profond du rituel est bien la continuité de la vie. La vie doit se perpétuer malgré tout, c’est-à-dire malgré la mort, la maladie, le malheur, l’injustice et l’impuissance. Le rituel se pratique pour que la vie perdure. »

Denis Jeffrey1

Beaucoup de parents ressentent le besoin d’exprimer leurs émotions par des gestes symboliques. Selon les croyances et la culture de chacun, un rituel peut aider à trouver un apaisement à la souffrance du deuil.

Le rituel permet d’évoquer la mémoire du bébé, de partager avec l’entourage vos sentiments et votre tristesse et de marquer symboliquement son départ avec des mots, des gestes ou des musiques empreintes d’amour et de sens. 

Autant pour vous que pour votre entourage, il renforce la réalité de la perte de votre bébé et, dans ce sens, il aidera le cheminement de deuil de tous les membres de la famille. Le rituel a donc un effet thérapeutique.


À l'hôpital

Nous vous encourageons à réaliser un rituel, par des gestes symboliques, qui aura du sens pour vous et qui vous permettra d’apaiser votre souffrance avant votre départ de l’hôpital.

Parlez-en à votre infirmière durant votre séjour afin qu’elle puisse vous accompagner et être à l’écoute de vos besoins. Voici quelques exemples de gestes symboliques et de rituels pouvant vous aider à exprimer vos émotions :

  • Donner un bain
  • Habiller, emmailloter votre bébé avec une couverture
  • Offrir un ondoiement (baptême d’intention) ou une célébration spirituelle
  • Faire une petite cérémonie « d’au revoir » en famille en guise de funérailles
  • Lire un texte ou une lettre
  • Écouter une musique significative
  • Déposer un toutou, un bijou, des fleurs ou un objet symbolique au chevet du bébé
  • Donner le prénom ou un surnom affectueux prévu avant le diagnostic
  • Etc.


Les jours suivants

« La mort d’un enfant à la naissance dévoile cette nécessité d'un rituel. (...) Cet “impératif” montre que certaines étapes de la vie ne peuvent être vécues ou surmontées lorsqu’elles sont douloureuses qu’avec l'accompagnement des proches et de l’entourage2. »

Lorsque vous serez rentrés à la maison, vous pourrez prendre le temps de penser à ce qui vous aiderait à exprimer vos émotions et vos sentiments :

  • Aller porter des fleurs au cimetière
  • Allumer une bougie
  • Créer un endroit pour vous recueillir, dans votre maison ou à l’extérieur, dédié à la mémoire de votre bébé, avec par exemple des souvenirs ou une photo de lui, une bougie, des fleurs, etc.
  • Créer une jolie boîte contenant les souvenirs de votre bébé
  • Écrire une lettre à votre bébé (certains parents choisissent de la laisser au chevet du bébé, de la mettre dans une boîte souvenir ou de l’enterrer symboliquement)
  • Écrire un livre à la mémoire de votre bébé, avec son histoire, vos émotions et sentiments, des textes ou poèmes, des photos ou des images
  • Faire une envolée de ballons et/ou de papillons
  • Organiser des funérailles (nous vous suggérons de demander l’aide de votre entourage pour vous accompagner dans les tâches et les préparatifs des funérailles)
  • Planter un arbre
  • Etc.

Certains parents organisent un événement ou une commémoration à certaines dates de l’année pour honorer la mémoire de leur bébé.

D’autres ont mis en œuvre des projets spécialement pour leur bébé (participation à des associations, publication d’un livre, aide aux autres parents endeuillés, etc.) pour commémorer et donner du sens à son court passage dans leur vie.

Sachez également qu’il existe une journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal, le 15 octobre, durant laquelle plusieurs initiatives ont lieu pour les parents endeuillés.

2 Bonnet, D. et Pourchez, L., dir. (2007). Du soin au rite dans l'enfance. Ramonville-Saint-Agne : coédition ÉRES-IRD.


La célébration souvenir

Au CHU Sainte-Justine, une célébration souvenir est organisée trois fois par année pour les familles qui ont perdu leur bébé dans les unités mère-enfant. Cette cérémonie est un moment privilégié pour commémorer et souligner le passage sur terre de votre bébé.

Elle offre un temps de recueillement accompagné de musiques douces, de textes et de témoignages. Nous vous encourageons à y inviter vos proches si vous le souhaitez.

La célébration a habituellement lieu quelques mois après votre accouchement. Vous recevrez une lettre d’invitation par la poste.

Pour plus d’informations, vous pouvez communiquer avec l’équipe des soins spirituels au 514 345-4931, poste 5490.

Capsule vidéo

Sujet abordé dans cette vidéo :

  • Parlez-nous de la célébration souvenir du CHU Sainte-Justine.


Les dates importantes

Certaines dates importantes peuvent raviver la peine, une réaction normale en soi, et rappeler l’absence du bébé, particulièrement durant les premières années qui suivent la perte du bébé :

  • La date prévue de l’accouchement
  • La date de l’accouchement ou la date du décès de votre bébé
  • La fête des Mères
  • La fête des Pères
  • Le temps des Fêtes
  • Les vacances
  • Tous les autres événements ou les fêtes que vous aviez imaginé vivre avec votre bébé

Vous pouvez poser un geste symbolique (rituel) afin d’apporter du sens à ces passages plus difficiles, ou encore vous offrir des moments de réconfort comme une petite sortie ou un cadeau.

Il est aussi possible de se préparer à ces journées en ne niant pas la crainte ou le remous émotionnel qu’elles provoquent, en questionnant votre conjoint ou votre entourage sur l’intention de poser un geste sans doute petit, mais d’autant plus signifiant.

Capsule vidéo

Question abordée dans cette vidéo :

  • Quelle date les parents « célèbrent » les années suivantes ?

1 Jeffrey, D. (2003). Éloge des rituels. Québec : Presses de l’Université Laval.

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 23 mai 2019
Créée le 22 mai 2019
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine