• English

Jumeaux, triplés, grossesse multiple

Complications de grossesse chez la mère


Description

Types de jumeaux :

Jumeaux non identiques ou grossesse gémellaire dichorionique

  • Peuvent être de sexe différent ou de même sexe ;
  • Ne partagent pas le même placenta.

Jumeaux identiques ou grossesse gémellaire monochorionique

  • Sont de même sexe ;
  • Partagent le même placenta, mais ont chacun leur sac amniotique :
    • Ce type de jumeaux (ou grossesse monochorionique-diamniotique) est à risque d’être atteint du syndrome transfuseur-transfusé ;
  • Partagent parfois le même sac amniotique :
    • Ce type de jumeaux (ou grossesse monochorionique monoamniotique) est à risquede subir un accident de cordons par enchevêtrement.

Principales complications liées aux grossesses multiples

  • Prématurité : la majorité des grossesses gémellaires non compliquées se terminent vers 36 semaines ;
  • Retard de croissance in utero ;
  • Prééclampsie ;
  • Diabète gestationnel ;
  • Anémie ;
  • Césarienne : 50 % des femmes devront subir une césarienne parce que le bébé se présente de la mauvaise façon (par exemple lorsque le premier bébé se présente par le siège) ;
  • Complications liées aux grossesses monochoriales (jumeaux identiques) ;
  • Augmentation du risque de malformations congénitales telles une malformation cardiaque ;
  • Syndrome transfuseur-transfusé : puisque les jumeaux partagent le même placenta, des communications vasculaires permettent l’échange sanguin de l’un vers l’autre. Parfois, un débalancement fait en sorte que cet échange est unidirectionnel, ce qui signifie qu’ un foetus transfuse l’autre. Dans ce cas, l’un des foetus devient anémique, souffre d’insuffisance rénale et a un retard de croissance intra utérine sévère tandis que l’autre reçoit un trop grand volume sanguin et développe une insuffisance cardiaque. Lorsqu’il n’est pas traité, le syndrome transfuseur-transfusé peut conduire à la mort des deux foetus ;
  • Enchevêtrement des cordons : chez les foetus qui partagent le même sac amniotique, les cordons peuvent s’entremêler, interrompant ainsi accidentellement la circulation sanguine et causant la mort de l’un des foetus.

Prise en charge et suivi

Dès le diagnostic de grossesse gémellaire, il faut en préciser rapidement le type afin d’établir un plan de suivi ciblé.

Pour les jumeaux dichorioniques, des échographies obstétricales toutes les 3 à 4 semaines à partir de la 16e semaine seront prévues afin de dépister un éventuel retard de croissance.

Pour les jumeaux monochorioniques-diamniotiques, des échographies obstétricales toutes les 2 semaines à partir de la 16e semaine seront prévues afin de dépister le syndrome transfuseur-transfusé. Dans le cas où ce diagnostic est posé, un traitement au laser est envisagé. Le traitement permet généralement de guérir cette maladie.

De plus, pour les jumeaux monochorioniques-monoamniotiques, une surveillance étroite des 2 foetus sera effectuée à partir de la 24e ou la 26e semaine de grossesse à l’aide de monitoring foetal quotidien.


Ressources et liens utiles

Fiche par

Josée Normandeau, inf. clinicienne et Dre Lucie Morin

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 18 janvier 2018
Créée le 12 juin 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine