• English

Parvovirus B19

Complications de grossesse chez la mère


Description

L’infection par le parvovirus B19, aussi appelée la cinquième maladie, provoque des symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe.


Dépistage

Le dépistage systématique du parvovirus n’est pas recommandé.

Cependant, si une femme enceinte est régulièrement en contact avec des enfants de 4 à 11ans ou si elle a été en contact avec un enfant atteint, elle doit prévenir son médecin et subir une analyse sanguine. Le médecin établira ainsi si elle est protégée ou non.


Symptômes à surveiller

Les symptômes de l’infection ressemblent à ceux de la grippe . Ils incluent :

  • La fièvre ;
  • Les douleurs musculaires (myalgies) ;
  • Les maux de tête.

Cependant, il faut noter qu’une grande partie des personnes atteintes n’ont pas de symptômes.

Quelques jours après l’apparition des possibles symptômes, cette infection provoque une éruption (apparition de boutons sur la peau). Le visage prend alors un aspect enflé ressemblant à un coup de soleil, et s’accompagne d’une éruption sur le tronc et les extrémités. On constate aussi des douleurs au niveau des articulations, qui disparaissent après quelques jours.


Conséquences durant la grossesse

Cette infection atteint le foetus à travers le placenta de la mère, mais ne provoque pas de malformations. Par contre, lorsqu’elle survient durant la grossesse, elle peut entraîner une anémie (baisse des globules rouges), une baisse du taux de plaquettes et des modifications de la fonction cardiaque chez le foetus.

Le stade ultime est l’apparition de l’anasarque (une enflure généralisée située sous la peau du foetus), aussi appelée hydrops foetal. Elle peut provoquer la mort du foetus.


Traitements et suivis

  • Établir le moment de l’acquisition de l’infection.
  • Effectuer une surveillance avec échographie/doppler durant les trois mois suivant l’infection.
  • En cas d’anémie foetale sévère, évaluer la nécessité de transfusion in utero (dans un centre spécialisé).
Fiche par

Joanne Moreau, inf. clinicienne et Dre Isabelle Boucoiran

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 18 janvier 2018
Créée le 2 mai 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine