Caractéristiques et signes du déficit moteur cérébral

Caractéristiques 

Ce trouble se manifeste différemment chez les enfants et la sévérité des difficultés de mouvements, de la posture et de la coordination dépend de l’atteinte au cerveau. Ce trouble n’est pas progressif et les manifestations des lésions au cerveau peuvent changer dans le temps avec la maturation du cerveau et des soins et des services offerts à ces enfants.

Signes

Les signes et les manifestations du déficit moteur cérébral et de la paralysie cérébrale diffèrent d’un enfant à l’autre dans leur sévérité. Certaines personnes auront que des problèmes légers, tandis que d'autres auront des difficultés sévères et seront gravement handicapés.

Les zones touchées par l’atteinte cérébrale peuvent également varier. L’atteinte peut affecter qu'un côté du corps, et une autre atteinte peut affecter principalement les jambes ou les bras et les jambes.

Il y a plusieurs types de déficit moteur cérébral qui varie selon l’atteinte au cerveau. Un enfant peut présenter quelques ou plusieurs signes et difficultés suivants :

  • difficultés spastiques — les muscles sont faibles et raides (hypertonie), surtout en les déplaçant rapidement;
  • difficultés dyskinétiques — le tonus musculaire (la capacité inconsciente de contracter ou de détendre les muscles) varie entre une rigidité et une mollesse (hypotonie), provoquant des mouvements du corps aléatoires et non contrôlés ou des spasmes et des postures involontaires;
  • difficultés ataxiques — des problèmes d'équilibre et de coordination, résultant en des mouvements saccadés et maladroits. L’enfant peut également éprouver des tremblements involontaires de ses mains (agitation);
  • difficultés mixtes — des caractéristiques de plus d'un des types mentionnés ci-dessus

L’enfant avec un déficit moteur cérébral ou d’une paralysie cérébrale présente également des problèmes associés, comme :

  • des crises d’épilepsie répétées;
  • une salivation excessive (bave beaucoup) et des difficultés à s’alimenter et à avaler en s’étouffant (dysphagie);
  • des infections pulmonaires dues à un reflux gastro-œsophagien (RGO) et une incoordination des muscles du pharynx et du palais;
  • des anomalies du squelette, notamment une dislocation de la hanche ou d'une colonne vertébrale courbée (scoliose);
  • de la difficulté à contrôler sa vessie (incontinence urinaire);
  • de la constipation;
  • des difficultés à parler (dysarthrie);
  • des difficultés à comprendre le langage;
  • une déficience visuelle;
  • une perte d'audition;
  • une déficience intellectuelle;
  • des difficultés d'apprentissage, de lecture, d’écriture et de mathématiques;
  • faible croissance due à une alimentation insuffisante;
  • des membres plus courts et de la rigidité des articulations.
Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 8 avril 2019
Créée le 27 février 2015
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine