L’analgésie péridurale obstétricale (communément appelée épidurale), c’est quoi?

Gestion de la douleur pendant le travail et l'accouchement

Questions-réponses


Comment fonctionne l’épidurale et pourquoi cette technique est-elle si efficace?

L’épidurale consiste à insérer un petit tube flexible (appelé un cathéter) dans le bas du dos de la patiente et d’y injecter un anesthésique local. L’anesthésique local, qui est le même type de produit que celui utilisé chez le dentiste, va « endormir » les nerfs qui sortent de la colonne vertébrale.

Ainsi, dans la majorité des cas, le message de la douleur sera bloqué et il ne sera pas perçu par le cerveau. Cela étant dit, l’analgésie épidurale n’affecte pas du tout l’état d’esprit!


Quelle est la procédure de l’épidurale?

La pose du cathéter épidural est une procédure médicale qui n’est pas très longue.

  • Dans un premier temps, l’anesthésiologiste effectue une évaluation médicale afin de voir s’il y a des contre-indications à la technique et d’ajuster la médication et la technique aux besoins de la patiente.
  • Il explique ensuite la procédure et répond aux questions.

Voici les différentes étapes

  1. Un soluté doit être mis en place.
  2. Habituellement, la patiente est en position assise. Il est possible, dans certaines circonstances, qu’elle soit allongée sur le côté.
  3. La peau est désinfectée.
  4. L’anesthésiologiste procède à l’anesthésie locale. 
  5. Le bas du dos doit être courbé vers l’extérieur afin de permettre le passage de l’aiguille (voir la vidéo).
  6. L’aiguille avance entre deux vertèbres jusqu’à l’espace épidural (la moelle épinière est située plus profondément et elle n’est habituellement pas présente à ce niveau-là du dos)
  7. Un cathéter est inséré dans l’aiguille. 
  8. L’aiguille est ensuite retirée et le cathéter reste en place jusqu’à l’accouchement – le cathéter est fixé à la peau grâce à une bande adhésive. 
  9. La médication est injectée dans le cathéter.
  • Suite à l’injection, la douleur de chaque contraction est perçue comme étant de plus en plus courte. Le plein effet de la médication est obtenu au bout d’une vingtaine de minutes.
  • Pour assurer le maintien de l’analgésie, la médication est administrée dans le cathéter épidural par une pompe programmée qui donne la médication régulièrement. De plus, la patiente peut elle-même appuyer sur une manette pour administrer des doses supplémentaires au besoin.
  • Par la suite, si l’analgésie n’est pas optimale, l’anesthésiologiste peut ajuster les doses selon les besoins.
  • Pendant les 20 minutes suivant la procédure médicale, l’infirmière prend la tension artérielle. Les battements de cœur du bébé sont quant à eux surveillés jusqu’à l’accouchement.
  • Après la naissance, le cathéter épidural est retiré par une infirmière, aucune douleur n’y est associée.
À propos de cette page
Mise à jour le 16 mars 2022
Créée le 4 février 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine