Cas particuliers

Clinique de neurofibromatose

Les cas particuliers sont :


Syndrome de Legius

Le syndrome de Legius est une maladie neuro-cutanée qui s’apparente à la NF1. Il résulte d’une mutation dans le gène SPRED1. Beaucoup moins fréquente que la NF1, le syndrome de Legius se manifeste par la présence de tache café au lait, de lentigines, d’une macrocrânie et parfois de difficulté d’apprentissage.

Il est donc difficile de distinguer les deux conditions sur une base clinique. Contrairement à la NF1, les patients avec syndromes de Legius ne développent pas de neurofibrome, gliome des voies optiques et ne semblent pas avoir un risque accru de cancer.

En cas de doute, un test génétique permet de distinguer les deux maladies inexpliquées.


Autres cancers

Les personnes avec NF1 sont plus à risque de développer d’autres types de cancers au cours de l’âge adulte. À titre d’exemple, le risque du cancer du sein est cinq fois plus grand chez les femmes de moins de 50 ans.

Il est donc recommandé chez les femmes avec NF1 d’avoir une mammographie annuellement à partir de 40 ans.

Comme les tumeurs digestives sont également plus fréquentes, il est important de porter attention à la présence de sang dans les selles et aux pertes de poids.


Mutation NF1c.2970-2972 delAAT

Le type de mutation sur le gène NF1 ne permet pas, dans la grande majorité des cas, de prédire la sévérité de la maladie. La mutation c.2970-2972 delAAT est cependant une exception.

Les patients présentant cette mutation ne développent pas de neurofibrome, de gliome des voies optiques et ne semblent pas avoir de prédisposition à développer des cancers.


NF1 segmentaire

Certains patients présentent des taches café au lait, des lentigines et parfois des neurofibromes uniquement sur une partie du corps (par exemple une jambe). Cette présentation clinique peut suggérer une forme segmentaire de la NF1.

Chez ces patients, la mutation du gène NF1 n’est pas présente dans toutes les cellules du corps, mais seulement dans une partie. Ce type de mutation survient habituellement plus tardivement dans la formation du fœtus et n’est pas transmis par les parents. Il y a habituellement moins de complications médicales avec les formes segmentaires.

Les gliomes des voies optiques et les troubles développementaux ne sont habituellement pas présents. Le diagnostic est habituellement clinique. Les tests génétiques effectués au niveau sanguin peuvent être positifs, mais peuvent également être faussement négatifs.

Dans certains cas, une biopsie des taches café au lait peut aider à préciser le diagnostic.

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 6 avril 2017
Créée le 10 février 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine