OC-156-Initiation d'insuline chez une patiente ayant un diabète gestationnel

Conditions de l'ordonnance collective

Numéro

OC-156

En vigueur depuis le

2022-05

Programmes clientèle ou unités fonctionelles

Plateau ambulatoire mère-enfant

Secteurs d'activités

Plateau ambulatoire mère-enfant

Professionnels habilités

Infirmières

Exigences professionelles

Avoir réussi la formation spécifique en diabète gestationnel de la clinique de médecine obstétricale en gynécologie et obstétrique (MIGO) ainsi que les mises à jour pertinentes en lien avec cette clientèle.

Objet

Initier

Groupe de personnes visées

Femmes enceintes suivies au CHUSJ ayant eu un diagnostic de diabète gestationnel et qui présentent des glycémies capillaires hors cibles thérapeutiques.

Intention thérapeutique/indication

Pour les fins d'ajuster

Condition(s) d'initiation/indication

Objectif : permettre d’assurer le contrôle optimal de la glycémie pour la santé de la femme enceinte et de son fœtus.

Indications pour débuter l’insuline

  • Capacité à atteindre les cibles glycémiques, mais au détriment d’une alimentation très restrictive ou d’un grand sentiment de faim.
  • Cibles glycémiques usuelles atteintes ou atteintes partiellement, mais indication d’atteindre des cibles glycémiques modifiées plus serrées en cas de macrosomie fœtale. 
  • Incapacité à atteindre les cibles glycémiques après 2 semaines d’adhérence aux changements alimentaires et d’introduction de l’activité physique, et sans circonstances transitoires particulières.

Glycémies à jeun supérieures ou égales aux cibles :

  • ​Glycémie à jeun ≥ 5,3 mmol/l (ou ≥ 5,1 mmol/l si cibles modifiées) 2 matins de suite ou 3 matins non consécutifs dans les 7 derniers jours, dans la dernière semaine

Glycémies postprandiales supérieures ou égales aux cibles :

  • ≥ 7,6 mmol/l (ou > 7,0 mmol/l si cibles modifiées) après 3 repas sur 7 dans la dernière semaine, pour le même type de repas (déjeuner, dîner ou souper)

OU

  • De façon récurrente après un certain type d’aliment (ex. : pain, pâtes, riz) dont la patiente ne peut pas ou ne veut pas se priver

 

Choix d’insuline, dose initiale et moment d’administration

1. Pour cibler la glycémie à jeun

  1. 1 TYPE D'INSULINE

Insuline basale (action intermédiaire)

  •   Insuline isophane (Novolin ge NPHmd, Humulin Nmd, Humulin Nmd KwikPen)

 

  1. 2 DOSE INITIALE

La dose initiale d’insuline est déterminée en fonction de la moyenne de ces résultats de glycémie à jeun au cours des derniers 5 à 7 derniers jours. Se référer au tableau ci-dessous afin de déterminer la dose initiale.

 

Dose initiale d’insuline à action intermédiaire isophane

Glycémie capillaire moyenne (mmol/L)

Poids

Nombre d’unité

≤ 5,5 

≤ 60 kg

2 unités

> 60 kg

4 unités

5,6 à 5,9 

≤ 90 kg

4 unités

> 90 kg

6 unités

6,0 à 6,4

≤ 90 kg

6 unités

> 90 kg

8 unités

6,5 à 6,9

 

8 unités et faire le suivi dans 2 à 4 jours

≥ 7,0 

 

10 unités et aviser le médecin

 
 

1.3 Moment d’administration

Cette insuline doit être administrée avant d’aller au lit, et au moins 8h avant l’heure du réveil usuel.

 

2.  POUR CIBLER LES GLYCÉMIES POST-PRANDIALES

2.1 TYPE D'INSULINE

Insuline praniale (action ultrarapide)

  • Insuline aspart (Trurapimd, Trurapid Solostarmd)
  • Insuline glulisine (Apidramd, Apidra Solostarmd )
  • Insuline lispro (Admelogmd, Admelog Solostarmd)
  • Insuline lispro (Humalogmd KwikPen)

 

2.2 DOSE INITIALE

La dose initiale d’insuline est déterminée en fonction de la moyenne de ces résultats de glycémie post-prandiale au cours des derniers 5 à 7 jours. Se référer au tableau ci-dessous afin de déterminer la dose initiale.

 

Dose initiale d’insuline à action rapide

Glycémie capillaire moyenne (mmol/L)

Poids

Nombre d’unité

≤ 8,0 

 

≤ 60 kg

2 unités

> 60 kg

4 unités

8,1 à 8,4 

≤ 90 kg

4 unités

> 90 kg

6 unités

8,5 à 8,9

 

6 unités et faire un suivi dans 2 à 4 jours

≥ 9,0 

 

8 unités et aviser le médecin  

 
 
 
2.3 MOMENT D'ADMINISTRATION DE L'INSULINE RAPIDE
 

Cette insuline doit être administrée :

  • Immédiatement avant de manger le type de repas pour lequel le besoin d’insuline a été établi (déjeuner, dîner ou souper)
  • Seulement si un certain type de mets prédéterminé sera ingéré en portion raisonnable (ex. : pain, pâtes, riz)
  • Dans un contexte particulier (restaurant)

 

Contre-indication(s)

  • Diabète de type 1
  • Diabète de type 2
  • LADA (Late autoimmune diabetes of the adult)
  • MODY (Mature onset diabetes of the young)
  • Diabète cortico-induit
  • Tout autre diagnostic ou suspicion de diabète préexistant

Procédure ou FOPR

  • FOPREC-1136 – Diabète et grossesse – Ordonnances d’insuline

Documents pertinents en lien avec cette ordonnance collective : 

  • Protocole infirmier Prise en charge et suivi du diabète gestationnel

Rédaction

2022-05-03 Valérie Samson, cadre-conseil en sciences infirmières - auteure

2022-05-03 Dre Marie-Lou Tardif, médecine interne en obstétrique et gynécologie - auteure

2022-05-03 Dre Evelyne Rey, médecine interne en obstétrique et gynécologie - auteure

2022-05-03 Caroline Morin, pharmacienne - auteure

Approbation

2022-06-27 Dr Marc Girard, Directeur des affaires médicales et universitaires

2022-06-28 Dr Michel Lallier, Président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens

2022-07-05 Valérie Pelletier, Directrice des soins infirmiers

Mise à jour

 
À propos de cette page
Mise à jour le 14 juillet 2022
Créée le 14 juillet 2022
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine