Acétaminophène

Tylenol(md), Tempra(md), Abenol(md), paracétamol

Médicaments commençant par :

Présentation et conservation

  • Solution orale 80 mg/mL
  • Suppositoires 120 mg disponibles à la pharmacie
  • L'acétaminophène injectable n'est pas commercialisé au Canada
  • Conserver à température ambiante


Indications

Analgésique/Antipyrétique

Analgésie : utilisé seul pour les douleurs d’intensité légère à modérée, et en association avec des opiacés, comme coanalgésique, pour les douleurs plus sévères (p. ex. : douleurs postopératoires)

Réduction de la fièvre (p. ex. : traitement de l’inconfort et de la fièvre après la vaccination)

L’utilisation de l’acétaminophène pour la fermeture du canal artériel a été proposée mais n’a pas encore fait l’objet d’études à grande échelle à ce jour (études en cours au moment de la rédaction de ce guide)


Mécanisme d'action

Analgésique non opiacé agissant au système nerveux central par inhibition de la prostaglandine H2 synthétase, mais sans activité anti-inflammatoire significative; d’autres mécanismes d’action ont également été proposés

L’acétaminophène n’a pas de propriétés sédatives


Doses

Analgésie et réduction de la fièvre

PO

  • 10 à 15 mg/kg/dose q 6 à 8 h

Intrarectal

  • 20 mg/kg/dose q 6 à 8 h

Privilégier une administration q 8 h pour les enfants de moins de 37 semaines d’âge postmenstruel

ATTENTION
L’innocuité n’a pas été bien établie pour des doses répétées chez des enfants très prématurés (moins de 30 semaines d’âge postmenstruel)

Consulter un pharmacien pour les doses proposées pour la fermeture du canal artériel


Préparation, administration et compatibilités

PO

Donner avec un boire ou un gavage

Pour les enfants prématurés qui ne sont pas pleinement alimentés par voie entérale, diluer chaque mL dans au moins 5 mL (vt) d’eau stérile et donner avec un boire ou un gavage pour diminuer l’irritation digestive

 

Intrarectal

Utiliser la solution orale en administration intrarectale; si la dose correspond à 60 mg/dose, utiliser les suppositoires à 120 mg/suppositoire, à couper en deux (suppositoires disponibles à la pharmacie)


Effets indésirables

Généralement bien toléré

Rarement : éruption cutanée, leucopénie, neutropénie, thrombocytopénie

Le surdosage entraîne une hépatotoxicité potentiellement grave : un traitement avec l’antidote doit être débuté rapidement

ANTIDOTE
Acétylcystéine (consulter le centre antipoison et le site « Les antidotes en toxicologie » de l’INSPQ pour le protocole recommandé; communiquer avec le pharmacien pour les aspects relatifs à l’administration)


Suivi

Scores de douleur, température, tolérance digestive si donné PO

Réévaluer quotidiennement la nécessité d’un traitement donné strict, car l’innocuité de l’utilisation régulière pendant plus de 3 à 5 jours n’a pas été bien évaluée chez les nouveau-nés, particulièrement chez les enfants prématurés


Contre-indications et précautions

Précautions

L’utilisation chronique peut entraîner une hépatotoxicité, notamment si l’enfant présente une dénutrition, reçoit une alimentation parentérale prolongée, ou reçoit d’autres médicaments hépatotoxiques ou inducteurs enzymatiques (p. ex. : phénobarbital, phénytoïne, rifampicine)

Envisager avec prudence en cas d’atteinte hépatique préexistante

Pour en savoir plus

Anderson BJ, van Lingen RA, Hansen TG, et al. Acetaminophen developmental pharmacokinetics in premature neonates and infants: a pooled population analysis. Anesthesiology 2002;96(6):1336-45.

Cuzzolin L, Antonucci R, Fanos V. Paracetamol (acetaminophen) efficacy and safety in the newborn. Curr Drug Metab 2013;14(2):178-85.

Hall RW. Anesthesia and analgesia in the NICU. Clin Perinatol 2012;39(1):239-54.

Langhendries JP. Utilisation du paracétamol (acétaminophène) en néonatologie : (re)découverte d’un ancien principe actif. Arch Pediatr 2015;22(10):1064-71.

Ohlsson A, Shah PS. Paracetamol (acetaminophen) for patent ductus arteriosus in preterm or low-birth-weight infants. Cochrane Database Syst Rev 2015 11;(3):CD010061.

À propos de cette page
Mise à jour le 25 mars 2018
Créée le 19 octobre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine