Acétylcystéine

Mucomyst(md), n-acétylcystéine

Médicaments commençant par :

Présentation et conservation

  • Fioles injectables 200 mg/mL (20%), 30 mL
  • Conserver à température ambiante
  • Pour la nébulisation et l’administration orale ou rectale, la fiole RÉFRIGÉRÉE est stable 96 heures après ouverture


Indications

Mucolytique

Traitement de l’atélectasie causée par des bouchons muqueux et réfractaire aux traitements conventionnels (p. ex. : changements de position, physiothérapie respiratoire, aspiration des sécrétions)

Traitement de l’iléus méconial

Aussi utilisé par voie IV pour le traitement de l’intoxication à l’acétaminophène et la prévention de la néphrotoxicité associée aux agents de contraste

ATTENTION
Les données sur l’utilisation d’acétylcystéine comme mucolytique chez des enfants prématurés sécrétoires atteints de pneumopathie montrent des résultats mitigés. L’indication d’utiliser l’acétylcystéine chez cette population doit donc être évaluée au cas par cas. Fixer une durée d’essai et réévaluer régulièrement la pertinence du traitement.


Mécanisme d'action

L’acétylcystéine comprend un groupement sulfhydryle libre qui scinde les liaisons disulfures des mucoprotéines; effet mucolytique facilitant l’aspiration des sécrétions respiratoires et la ventilation, ou permettant l’élimination du méconium; irritation des voies respiratoires; antioxydant; augmentation des réserves de glutathion hépatique


Doses

Traitement de l’atélectasie

Nébulisation

  • 1 mL de la solution commerciale 20% q 6 à 8 h
  • Considérer, 10 à 15 minutes avant l’administration d’acétylcystéine, une prémédication de salbutamol (0,1 à 0,15 mg/kg/dose en nébulisation) car l’acétylcystéine peut irriter les voies respiratoires et entraîner un bronchospasme (rare)

 

Traitement de l’iléus méconial

PO (plusieurs protocoles existent)

  • 1 à 5 mL/dose (ad 10 mL/dose pour enfants à terme) d’une solution diluée à 5% ou 10% (dans eau stérile ou NaCl 0,9%) DIE à QID

Intrarectal (plusieurs protocoles existent)

  • 5 à 10 mL/kg/dose d’une solution diluée à 5% ou 10% (dans eau stérile ou NaCl 0,9%) DIE à QID

 

Traitement de l’intoxication à l’acétaminophène

Consulter le centre antipoison et le site « Les antidotes en toxicologie » de l’INSPQ pour le protocole recommandé; communiquer avec le pharmacien pour les aspects relatifs à l’administration


Préparation, administration et compatibilités

Les fioles injectables peuvent être utilisées pour l’administration intraveineuse, la nébulisation et l’administration orale ou rectale

 

Nébulisation

  • L’administration doit se faire par un inhalothérapeute
  • Donner pur ou diluer dans 3 mL (vt) d’eau stérile ou NaCl 0,9% si nécessaire, en fonction du type de nébuliseur
  • Ne pas mélanger avec d’autres médicaments dans le nébuliseur

 

PO, intrarectal

  • Pour la préparation d’une solution à 5% : diluer chaque mL dans 4 mL (vt) d’eau stérile ou NaCl 0,9%
  • Pour la préparation d’une solution à 10% : diluer chaque mL dans 2 mL (vt) d’eau stérile ou NaCl 0,9%
  • Si possible, donner avec un boire ou un gavage lors d’une administration orale


Effets indésirables

Nébulisation : obstruction des voies aériennes ou désaturation (suite à la mobilisation rapide des sécrétions), bradycardie, odeur soufrée (lors de l’administration), bronchospasme (rare)

PO, Intrarectal : généralement bien toléré; odeur soufrée (lors de l’administration)


Suivi

Nébulisation : perméabilité des voies aériennes, saturation, fréquence cardiaque, aspiration des sécrétions si besoin

À noter : une amélioration de la fluidité des sécrétions et de la ventilation peut survenir dans les 15 min suivant la nébulisation; en l’absence de réponse, une période d’essai de 2 jours a été suggérée avant de conclure à un échec

PO, intrarectal : transit gastro-intestinal


Contre-indications et précautions

Cesser l’administration en cas de bronchospasme

Pour en savoir plus

Aitio ML. N-acetylcysteine – Passe-partout or much ado about nothing? Br J Clin Pharmacol 2006;61(1):5-15.

Bibi H, Seifert B, Oullette M, et al. Intratracheal N-acetylcysteine use in infants with chronic lung disease. Acta Paediatr 1992;81(4):335-9.

Fok TF. Adjunctive pharmacotherapy in neonates with respiratory failure. Semin Fetal Neonatal Med 2009;14(1):49-55.

À propos de cette page
Mise à jour le 25 mars 2018
Créée le 4 novembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine