Alprostadil

Prostin VR(md), prostaglandine E1, PGE1

Médicaments commençant par :
  • FOPR
  • RU

Présentation et conservation

  • Ampoules ou fioles injectables 0,5 mg/mL (500 mcg/mL), 1 mL
  • RÉFRIGÉRER (fioles stables 30 jours à température ambiante)
  • Bibliothèque SIN : alprostadil 5 mcg/mL et 10 mcg/mL


Indications

Vasodilatateur/Prostaglandine

Maintien de la perméabilité du canal artériel (circulation fœtale) chez des bébés avec cardiopathie dépendante du canal artériel (p. ex.: transposition des gros vaisseaux, hypoplasie du cœur gauche, coarctation ou hypoplasie de l’aorte sévère, atrésie ou sténose sévère de la valve pulmonaire ou de la valve aortique, maladie d’Ebstein sévère) ainsi que chez certains patients avec une hernie diaphragmatique congénitale (pour favoriser la décompression ventriculaire droite dans un contexte d’hypertension pulmonaire sévère menant à la défaillance du ventricule droit)


Mécanisme d'action

Relaxation directe des muscles lisses vasculaires et du canal artériel; vasodilatation; inhibition de l’agrégation plaquettaire


Doses

Perfusion IV continue

  • Posologie initiale habituelle : 0,025 à 0,05 mcg/kg/min; ajuster selon réponse
  • Écart posologique habituel : 0,01 à 0,1 mcg/kg/min


Préparation, administration et compatibilités

Perfusion IV continue
Voie centrale si possible

 

Préparation selon FOPR

  • Concentration finale 5 mcg/mL
    • 0,25 mg = 0,5 mL d’alprostadil 0,5 mg/mL + 49,5 mL de soluté (50 mL vt)
  • Concentration finale 10 mcg/mL
    • 0,5 mg = 1 mL d’alprostadil 0,5 mg/mL + 49 mL de soluté (50 mL vt)

 

Solutés compatibles
D5%, D10%, NaCl 0,9%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Clindamycine, dobutamine, dopamine, épinéphrine, fentanyl, furosémide, héparine, métronidazole, midazolam, morphine, pantoprazole, potassium (chlorure), ranitidine (aux concentrations utilisées dans l’alimentation parentérale), soluté avec électrolytes, vancomycine

Incompatibilités en dérivé (en Y)
Aucune sélectionnée

Alimentation parentérale en dérivé (en Y)
Compatible avec la solution d’acides aminés; aucune donnée avec lipides, mais expérience clinique au CHU Sainte-Justine ne suggère pas de perte d’efficacité de l’alprostadil lorsque mis en dérivé 


Effets indésirables

Apnées, fièvre, irritabilité, vasodilatation cutanée (flushing), hypotension, bradycardie, tachycardie, œdème, saignement, douleurs osseuses, leucocytose, nécrose tissulaire si extravasation (utiliser l’hyaluronidase en cas d’extravasation; voir protocole en annexe)

Avec utilisation à long terme : hyperostose corticale, sténose du pylore, hypokaliémie


Suivi

Fréquence respiratoire, fréquence cardiaque, tension artérielle, saturation, température, confort, site d’injection (si administration par voie périphérique)

Chez les patients traités à long terme, surveiller les signes d’obstruction digestive et de douleur osseuse


Contre-indications et précautions

Précautions
Attention si tendance à saigner augmentée (hémorragie possible, rare)

ATTENTION
Demi-vie d’élimination très courte (5 à 10 minutes) nécessitant une administration en perfusion IV continue; important de réagir rapidement si voie veineuse infiltrée, car risque de décompensation de la cardiopathie sous-jacente; si administration par voie périphérique, envisager de garder une deuxième voie perméable

Pour en savoir plus

Abman SH, Hansmann G, Archer SL, et al. Pediatric Pulmonary Hypertension: Guidelines From the American Heart Association and American Thoracic Society. Circulation 2015;132(21):2037-99. Erratum in: Circulation 2016;133(4):e368.

Tálosi G, Katona M, Rácz K, et al. Prostaglandin E1 treatment in patent ductus arteriosus dependent congenital heart defects. J Perinat Med 2004;32(4):368-74.

À propos de cette page
Mise à jour le 25 mars 2018
Créée le 9 novembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine