Atropine

Médicaments commençant par :

Présentation et conservation

  • Ampoules injectables 0,4 mg/mL, 1 mL
  • Conserver à température ambiante


Indications

Anticholinergique

Prévention de la bradycardie lors de l’intubation (diminution du réflexe vagal)

Traitement de la bradycardie sinusale (p. ex. : hypertonie vagale)


Mécanisme d'action

Blocage des récepteurs à l’acétylcholine, ce qui diminue les effets du système parasympathique (diminution du tonus vagal); accélération de la fréquence cardiaque et diminution de la production de sécrétions


Doses

Prévention de la bradycardie lors de l’intubation

IV (voie préférée), IM, sous-cutané

  • 0,02 mg/kg/dose pour une dose (avant l’analgésique et le bloqueur neuromusculaire)
  • Il n’existe pas de dose minimale absolue

 

Traitement de la bradycardie sinusale

ATTENTION
L’atropine ne fait pas partie de l’algorithme de réanimation néonatale (à réserver aux patients ne répondant pas à l’oxygénation et l’épinéphrine); certains centres ont utilisé les doses suivantes :

IV (voie préférée), IM, sous-cutané

  • 0,02 mg/kg/dose; répéter pour une dose PRN après 3 à 5 minutes, puis q 4 à 6 h PRN

 

Endotrachéal (en l’absence de voie IV)

  • 0,04 à 0,06 mg/kg/dose; répéter pour une dose PRN


Préparation, administration et compatibilités

IV

  • IV direct rapide, sans dilution
  • Rincer rapidement avec NaCl 0,9%

ATTENTION
Une administration trop lente par voie IV peut entraîner une bradycardie paradoxale

 

Endotrachéal

  • Administrer rapidement
  • Rincer avec 1 mL de NaCl 0,9%

 

Solutés compatibles
D5%, NaCl 0,9%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Non applicable

Incompatibilités en dérivé (en Y)
Non applicable

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Non applicable


Effets indésirables

Tachycardie, bradycardie paradoxale (en cas d’administration trop lente), palpitations, mydriase, constipation, iléus, rétention urinaire, sédation, anxiété, confusion, psychose, assèchement de la peau et des muqueuses


Suivi

Rythme et fréquence cardiaques, tension artérielle


Contre-indications et précautions

Précautions

ATTENTION
Chez les patients intubés très sécrétoires, l’administration d’un anticholinergique comme l’atropine peut entraîner l’épaississement des sécrétions, causer une obstruction des voies aériennes et nuire à la ventilation en augmentant le risque de bouchons muqueux

Utiliser avec prudence en cas d’iléus, de rétention urinaire ou de myasthénie grave

Pour réduire la salivation et la production de sécrétions respiratoires en chronique, préférer le glycopyrrolate en raison d’une meilleure tolérance

Pour en savoir plus

Barrington KJ. La prémédication en vue de l’intubation trachéale du nouveau-né. Paediatr Child Health 2011;16(3):165-71.

Kattwinkel J, Perlman JM, Aziz K, et al. Neonatal resuscitation: 2010 American Heart Association Guidelines for Cardiopulmonary Resuscitation and Emergency Cardiovascular Care. Pediatrics 2010;126(5):e1400-13.

Kumar P, Denson SE, Mancuso TJ. Premedication for nonemergency endotracheal intubation in the neonate. Pediatrics 2010;125(3):608-15.

À propos de cette page
Mise à jour le 15 février 2017
Créée le 14 novembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine