Bosentan

Tracleer(md)

Médicaments commençant par :
  • RU

Présentation et conservation

  • Capsules préparées par la pharmacie 2,5 mg
  • Conserver à température ambiante


Indications

Vasodilatateur/Antagoniste des récepteurs de l’endothéline

Traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire sévère persistante


Mécanisme d'action

Remodelage de l’endothélium vasculaire et inhibition de la vasoconstriction par antagonisme non spécifique des récepteurs A et B à l’endothéline, une substance endogène vasoconstrictrice


Doses

Doses encore peu référencées en néonatologie pour le moment et qui s’appuient essentiellement sur des notifications de cas isolées et une petite étude de courte durée. Les doses ci-dessous sont mentionnées à titre indicatif seulement : à individualiser

 

PO

  • ≥ 34 semaines d’âge gestationnel
  • Dose initiale : 1 mg/kg/dose BID

En pédiatrie, il est recommandé de doubler la dose (soit 2 mg/kg/dose BID) après 4 semaines de traitement; il n’existe pas de données pharmacocinétiques pour guider les ajustements de doses en néonatologie

Peu ou pas de données pour les enfants nés avant 34 semaines gestationnelles

La prescription doit être faite en tenant compte du format disponible, c’est-à-dire en multiples de 2,5 mg

Un sevrage graduel est suggéré si le traitement doit être cessé, à moins d’effets indésirables justifiant un arrêt immédiat


Préparation, administration et compatibilités

PO

  • Ouvrir la capsule et mélanger le contenu à un peu d’eau ou de lait
  • Administrer sans égard aux boires
  • Bien rincer le tube après l’administration si dose donnée par tube nasogastrique

Précautions pour la préparation et l’administration du médicament :
En raison de ses effets tératogènes chez l’animal, le bosentan est ciblé comme un médicament dangereux à manipuler avec précautions : le port de gants (normaux – blancs) est requis lors de sa manipulation et son administration. Un lavage des mains à l’eau et au savon est nécessaire après toute manipulation puisque les produits à base d’alcool ne permettent pas d’éliminer la contamination chimique. La note Médicaments dangereux – équipement de protection personnelle pour manipulations et administration sur les unités de soins peut être consultée sur l’Intranet de la pharmacie.


Effets indésirables

Augmentation des enzymes hépatiques (AST, ALT) et de la bilirubine, anémie, œdème, flushing

Rares cas de cirrhose hépatique (enfants et adultes)


Suivi

Bilan de toxicité hépatique (chaque semaine pendant le premier mois de traitement, puis chaque mois); des ajustements de doses ou un arrêt du traitement seront requis si le bilan est perturbé

FSC chaque mois


Contre-indications et précautions

Contre-indications
Insuffisance hépatique modérée à sévère : débuter le traitement uniquement si le bilan hépatique est normal

Précautions
Multiples interactions médicamenteuses : consulter un pharmacien

Pour en savoir plus
À propos de cette page
Mise à jour le 21 février 2017
Créée le 15 novembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine