CéfoTAXime

Claforan(md)

Médicaments commençant par :
  • RU

Présentation et conservation

  • Seringues injectables préparées par la pharmacie 100 mg/mL
  • Fioles injectables 1 g disponibles dans les cabinets, pour utilisation en dehors des heures d’ouverture de la pharmacie
  • RÉFRIGÉRER les seringues injectables
  • Conserver les fioles injectables à température ambiante


Indications

Antibiotique/Céphalosporine de troisième génération

Traitement des infections, y compris des méningites, causées par des bactéries Gram négatif sensibles comme H. influenzae, Proteus sp., E. coli, Klebsiella sp., etc.


Mécanisme d'action

Bactéricide par inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne


Doses

IV

Infection ou méningite : 50 mg/kg/dose

Intervalle selon âge postmenstruel et postnatal

  • Âge postmenstruel < 30 semaines
    • 0 à 28 jours : q 12 h
    • > 28 jours : q 8 h
  • Âge postmenstruel 30 à 36 semaines
    • 0 à 14 jours : q 12 h
    • > 14 jours : q 8 h
  • Âge postmenstruel ≥ 37 semaines
    • 0 à 7 jours : q 12 h
    • > 7 jours : q 8 h (une administration q 6 h peut également être envisagée pour le traitement d’une méningite)


Préparation, administration et compatibilités

IV

IV direct lent, en 3 à 5 minutes, sans redilution

Rincer lentement

 

Si le traitement est débuté en dehors des heures d’ouverture de la pharmacie, utiliser les fioles injectables de 1 g :

  • Dilution primaire : 1 g/fiole + 9,5 mL d’eau stérile = 100 mg/mL
  • Administrer en 3 à 5 minutes

 

Solutés compatibles
D5%, D10%, NaCl 0,9%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Non applicable

Incompatibilités en dérivé (en Y)

Non applicable

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Non applicable


Effets indésirables

Généralement bien toléré; altération de la flore gastro-intestinale (diarrhée), anomalies hématologiques (leucopénie, granulocytopénie, éosinophilie) parfois décrites dans la population adulte, particulièrement lors d’un traitement prolongé; les réactions d’hypersensibilité (éruption cutanée, urticaire, fièvre) sont rares chez les nouveau-nés; arythmies décrites avec une administration très rapide du médicament (rares)

Un traitement prolongé augmente le risque d’infection fongique

Un surdosage peut abaisser le seuil de convulsion


Suivi

Site d’injection (si administration par voie périphérique)


Contre-indications et précautions

Précautions

Ajustements posologiques requis en cas d’insuffisance rénale

Pour en savoir plus

De Hoog M, Mouton JW, van den Anker JN. New dosing strategies for antibacterial agents in the neonate. Sem Fetal Neonat Med 2005;10:185-94.

Tunkel AR, Hartman BJ, Kaplan SL, et al. Practice Guidelines for the Management of Bacterial Meningitis. Clin Infect Dis 2004;39(9):1267-84.

À propos de cette page
Mise à jour le 21 février 2017
Créée le 29 décembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine