Diazoxide

Proglycem(md)

Médicaments commençant par :

Présentation et conservation

  • Seringues orales préparées par la pharmacie 10 mg/mL
  • Conserver à température ambiante


Indications

Agent antihypoglycémique

Traitement de l’hypoglycémie persistante liée à l’hyperinsulinisme


Mécanisme d'action

Ouverture des canaux potassiques sensibles à l’ATP des cellules β du pancréas, ce qui inhibe la sécrétion d’insuline; augmentation de la sécrétion d’épinéphrine, ce qui limite les effets périphériques de l’insuline; augmentation de la production de glucose au foie et inhibition de l’utilisation du glucose; augmentation de la glycémie

Relaxation directe des muscles lisses artériels; diminution de la résistance vasculaire périphérique et de la tension artérielle; réduction de la postcharge pouvant entraîner une augmentation de la fréquence et du débit cardiaque

Stimulation directe de la croissance des follicules pileux


Doses

Le traitement doit être débuté et supervisé par un endocrinologue

PO

  • 5 à 15 mg/kg/jour en 3 doses

Comme les doses sont peu référencées en néonatologie, le choix de la dose initiale varie selon l’expérience clinique du prescripteur : certains débutent aux doses plus faibles et augmentent selon la réponse et la tolérance, d’autres débutent aux doses plus élevées et titrent vers la dose minimale efficace


Préparation, administration et compatibilités

PO

Donner avec un boire ou un gavage


Effets indésirables

Hyperglycémie, hypotension, tachycardie, œdème, nausée, vomissements, hypertrichose (très courant lors d’une utilisation sur plusieurs semaines; réversible à l’arrêt du traitement), défaillance cardiaque (rare), hypertension artérielle pulmonaire (notifications de cas; réversible à l’arrêt du traitement dans la plupart des cas décrits)


Suivi

Glycémie, tension artérielle, fréquence cardiaque, tolérance digestive, poids, signes cliniques d’hypertension artérielle pulmonaire

Une augmentation de la glycémie est observée chez environ la moitié des nouveau-nés; le délai d’action est d’environ 1 heure et la durée d’action est d’environ 8 heures; la réponse est habituellement observée en 48 à 72 heures; en l’absence de réponse, une période d’essai de 5 à 7 jours a été recommandée avant de conclure à un échec 


Contre-indications et précautions

Précautions

Utiliser avec prudence si insuffisance rénale ou hépatique ou si facteurs de risque pour hypertension artérielle pulmonaire (p. ex. : aspiration méconiale, syndrome de détresse respiratoire, sepsis)

Un diurétique thiazidique (p. ex. : hydrochlorothiazide) est parfois associé au diazoxide pour augmenter l’efficacité et corriger l’œdème; la combinaison peut toutefois diminuer davantage la tension artérielle

Pour en savoir plus

Aziz K, Dancey P. Des lignes directrices pour le dépistage des nouveau-nés vulnérables à l’hypoglycémie. Paediatr Child Health 2004;9(10):733-40.

Sweet CB, Grayson S, Polak M. Management Strategies for Neonatal Hypoglycemia. J Pediatr Pharmacol Ther 2013;18(3):199-208.

À propos de cette page
Mise à jour le 22 mars 2017
Créée le 23 novembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine