Époprosténol

Flolan(md), prostacycline, prostaglandine I((2)), PGI((2))

Médicaments commençant par :
  • FOPR
  • HR

Présentation et conservation

  • Seringues injectables préparées par la pharmacie 3 mcg/mL (dans diluant spécifique au Flolanmd), 50 mL
  • Seringues injectables de diluant spécifique préparées par la pharmacie, 50 mL (si soluté porteur nécessaire)
  • RÉFRIGÉRER
  • Protéger de la lumière
  • Bibliothèque SIN : époprosténol 3 mcg/mL


Indications

Vasodilatateur et antithrombotique/Prostaglandine

Traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire sévère persistante réfractaire aux traitements conventionnels


Mécanisme d'action

Vasodilatation pulmonaire et systémique et inhibition de l’agrégation plaquettaire


Doses

Perfusion IV continue

  • Posologie initiale habituelle : 2 ng/kg/min, à augmenter graduellement par paliers de 2 ng/kg/min q 15 min selon la réponse et la tolérance
  • Écart posologique possible : 2 à 20 ng/kg/min
  • Des posologies ad 60 ng/kg/min ont été utilisées dans certaines séries de cas

ATTENTION
Le médicament ne doit pas être cessé ou diminué abruptement (risque d’hypertension artérielle pulmonaire rebond) : une diminution graduelle de la perfusion est nécessaire

ATTENTION
Pour la prescription, les doses sont exprimées en ng/kg/min; au moment d’écrire ce guide, les unités paramétrées sur les pousse-seringues sont des mcg/kg/min; 2 ng/kg/min correspond à 0,002 mcg/kg/min


Préparation, administration et compatibilités

Perfusion IV continue

Voie centrale; le médicament peut être perfusé dans une voie périphérique temporairement, mais une voie centrale est préférable

Une fois installée au patient, la seringue préparée par la pharmacie est stable 24 heures à condition qu’elle soit entourée de 2 sacs de glace changés q 6 à 8 heures pour que la solution demeure froide

L’époprosténol est sensible à la lumière; couvrir la seringue et la tubulure (p. ex. : papier d’aluminium)

ATTENTION
L’époprosténol est INSTABLE et doit perfuser SEUL dans une voie veineuse; aucune compatibilité n’est connue avec les médicaments et les solutés habituels (y compris le D5% et le NaCl 0,9%); si le débit du médicament n’est pas suffisant pour maintenir la voie ouverte, il faut mettre un soluté porteur préparé par la pharmacie (diluant spécifique au Flolanmd, seringues préparées par la pharmacie) pour avoir 1 mL/h au total; il n’est pas nécessaire d’hépariner la voie utilisée pour la perfusion d’époprosténol

Solutés compatibles
Diluant spécifique

Compatibilités en dérivé (en Y)
Aucune connue

Incompatibilités en dérivé (en Y)
Pas de donnée

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Inconnu


Effets indésirables

Hypotension, flushing, tachycardie (moins fréquemment, bradycardie aussi rapportée), détérioration possible de la concordance entre la ventilation et la perfusion (« mismatch »), saignements, myalgie et douleurs généralisées, diarrhée, nausée, vomissements, thrombocytopénie;nécrose tissulaire si extravasation étant donné le pH très alcalin du diluant (utiliser l’hyaluronidase en cas d’extravasation; voir protocole en annexe)


Suivi

Tension artérielle, fréquence cardiaque, saturation, index d’oxygénation, signes de saignement, FSC

Si administration par voie périphérique : surveillance attentive du site de perfusion


Contre-indications et précautions

Précautions

ATTENTION
Demi-vie d’élimination très courte (environ 5 minutes) nécessitant une administration en perfusion IV continue : toujours s’assurer d’avoir au moins une seringue de médicament d’avance au réfrigérateur de l’unité pour installation rapide en cas de problème

Ne pas cesser rapidement (risque d’hypertension artérielle pulmonaire rebond) : diminution progressive du débit nécessaire avant l’arrêt

Envisager avec prudence en cas de situations en lien avec un obstacle au retour veineux pulmonaire (risque d’œdème pulmonaire)

Pour en savoir plus

Abman SH, Hansmann G, Archer SL, et al. Pediatric Pulmonary Hypertension: Guidelines From the American Heart Association and American Thoracic Society. Circulation 2015;132(21):2037-99. Erratum in: Circulation 2016;133(4):e368.

Lammers AE, Hislop AA, Flynn Y, et al. Epoprostenol treatment in children with severe pulmonary hypertension. Heart 2007;93(6):739-43.

Porta NFM, Steinhorn RH. Pulmonary vasodilator therapy in the NICU: Inhaled nitric oxide, sildenafil, and other pulmonary vasodilating agents. Clin Perinatol 2012;39:149-64.

À propos de cette page
Mise à jour le 22 mars 2017
Créée le 8 décembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine