Furosémide

Lasix(md)

Médicaments commençant par :
  • FOPR
  • RU

Présentation et conservation

  • Seringues orales préparées par la pharmacie 10 mg/mL
  • Fioles injectables 10 mg/mL, 2 mL et 25 mL
  • Conserver à température ambiante
  • Bibliothèque SIN : furosémide 1 mg/mL et 2 mg/mL


Indications

Diurétique de l’anse

Traitement de l’œdème associé à l’insuffisance rénale, une cardiopathie ou une pneumopathie

Traitement de l’hyperkaliémie et de l’hypercalcémie

L’administration de furosémide chez les enfants prématurés atteints de pneumopathie a été associée à une amélioration de la compliance pulmonaire et de l’oxygénation; toutefois, l’utilisation chronique de diurétiques ne peut être recommandée étant donné le manque de données sur des issues cliniquement significatives à long terme (p. ex. : durée de ventilation mécanique, durée d’hospitalisation, survie) et les effets indésirables connus. Si le traitement est débuté, fixer une durée d’essai et réévaluer la pertinence du traitement dans la semaine suivante, puis régulièrement.


Mécanisme d'action

Inhibition du transporteur Na+/K+/Cl- au niveau de l’anse ascendante de Henlé; élimination accrue de sodium, de potassium, de chlore, de magnésium, de calcium et d’eau


Doses

PO, IV intermittent

  • 1 à 2 mg/kg/dose q 12 à 24 h; peut être augmenté selon réponse

Envisager un intervalle de 24 h pour les enfants prématurés et de 12 h pour les nouveau-nés à terme, et jusqu’à 6 à 8 h pour les enfants de plus d’un mois

La biodisponibilité orale du furosémide est compliquée par une grande variabilité inter et intraindividuelle; dans la pratique, pour un effet similaire, les doses PO sont généralement 2 fois plus élevées que les doses IV (biodisponibilité orale moyenne estimée à 50%)

 

Perfusion IV continue

  • Écart posologique habituel : 0,1 à 0,25 mg/kg/h
  • Doses plus élevées envisageables mais associées à un risque accru d’ototoxicité (dose maximale : 0,4 mg/kg/h)

L’administration du furosémide en perfusion continue peut être associée à une meilleure efficacité comparativement à l’administration intermittente; cependant, la perfusion continue est réservée aux patients dont la diurèse est insuffisante malgré l’optimisation de doses intermittentes étant donné les multiples incompatibilités et la nécessité fréquente d’une voie dédiée impliquant des apports liquidiens supplémentaires


Préparation, administration et compatibilités

PO

Donner avec un boire ou un gavage

Pour les enfants prématurés qui ne sont pas pleinement alimentés par voie entérale, diluer chaque mL dans 2 mL (vt) d’eau stérile et donner avec un boire ou un gavage pour diminuer l’irritation digestive

 

IV intermittent

IV direct lent, en 5 minutes, sans redilution

RINCER LENTEMENT

 

Perfusion IV continue

Préparation selon FOPR

  • Concentration finale 1 mg/mL
    • 50 mg = 5 mL de furosémide 10 mg/mL + 45 mL de NaCl 0,9% (50 mL vt)
  • Concentration finale 2 mg/mL
    • 100 mg = 10 mL de furosémide 10 mg/mL + 40 mL de NaCl 0,9% (50 mL vt)

 

Solutés compatibles
D5%, D10%, NaCl 0,9% (préféré)

Compatibilités en dérivé (en Y)
Alprostadil, bicarbonate de sodium, calcium (gluconate), fentanyl, ganciclovir, héparine, insuline régulière, linézolide, micafungine, pipéracilline – tazobactam, potassium (chlorure), soluté avec électrolytes

Incompatibilités en dérivé (en Y)
Amiodarone, azithromycine, ciprofloxacine, dobutamine, dopamine, fluconazole, magnésium (sulfate), midazolam, milrinone, rocuronium, vancomycine

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Incompatible (voir commentaire plus bas)

ATTENTION
Alimentation parentérale et furosémide : les études observent une incompatibilité possible (risque de modification du pH et de précipitation phosphocalcique); dans la mesure du possible, ne pas perfuser ces deux solutions dans une même voie
L'expérience d'utilisation aux soins intensifs pédiatriques du CHU Sainte-Justine ne révèle pas d’incompatibilités franches avec des solutions de furosémide diluées à 1 à 2 mg/mL en perfusion continue; s’il est impossible de faire autrement, minimiser les concentrations phosphocalciques dans l’alimentation parentérale et mettre les deux solutions le plus près possible du patient pour minimiser le temps de contact entre les deux produits


Effets indésirables

Hypokaliémie, hypocalcémie, hyponatrémie, hypochlorémie, alcalose métabolique, hypomagnésémie, déshydratation, hypotension, ototoxicité (surtout avec administration rapide, dose élevée, insuffisance rénale, traitements ototoxiques concomitants), néphrocalcinose et ostéopénie (principalement chez les enfants prématurés, avec traitement prolongé)

ATTENTION
Chez un patient atteint de pneumopathie, l’alcalose métabolique secondaire au furosémide peut entraîner une hypoventilation compensatrice, puis une augmentation de la pCO2 et des paramètres ventilatoires


Suivi

Diurèse, poids, ionogramme, gaz sanguin, BUN/créatinine, tension artérielle

L’effet diurétique maximal est observé 1 à 3 heures après l’administration et la durée d’action est d’environ 6 heures (et possiblement davantage chez les enfants immatures)


Contre-indications et précautions

Précautions

ATTENTION
Une administration rapide augmente le risque d’ototoxicité

Chez le nouveau-né, la plupart des causes d’insuffisance rénale aiguë impliquent un mécanisme prérénal (p. ex. : hypovolémie, hypotension, hypoxie); les causes possibles doivent être identifiées et corrigées lorsque possible

Pour en savoir plus

Brater DC. Diuretic therapy. N Engl J Med 1998;339(6):387-95.

Segar JL. Neonatal diuretic therapy: furosemide, thiazides, and spironolactone. Clin Perinatol 2012;39(1):209-20.

Stewart A, Brion LP. Intravenous or enteral loop diuretics for preterm infants with (or developing) chronic lung disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 9. Art. No.: CD001453.

À propos de cette page
Mise à jour le 22 mars 2017
Créée le 8 décembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine