Hyaluronidase

Hyalase(md), Wydase(md)

Médicaments commençant par :
  • RU

Présentation et conservation

  • Ampoules injectables 1500 unités, disponibles dans l'un des cabinets des soins intensifs de néonatologie (cabinet sud ouest)
  • Non commercialisé au Canada, mais disponible au CHU Sainte-Justine en raison d’un accès préautorisé par le Programme d’accès spécial de Santé Canada
  • Conserver à température ambiante


Indications

Enzyme/Antidote

Prévention des dommages tissulaires lors des extravasations de solutés hyperosmolaires (p. ex. : alimentation parentérale, bicarbonate de sodium, calcium, solutés dextrosés concentrés), de certains médicaments (p. ex. : acyclovir, amphotéricine B, cloxacilline, phénobarbital, phénytoïne, vancomycine) et de culots globulaires

Devrait idéalement être administré dans l’heure suivant l’incident; pourrait être efficace jusqu’à 12 heures après l’extravasation

ATTENTION
N’est pas indiqué pour l’extravasation d’un agent vasoconstricteur (p. ex. : dopamine, épinéphrine, norépinéphrine, phényléphrine) : voir phentolamine


Mécanisme d'action

Hydrolyse de l’acide hyaluronique du tissu sous-cutané, permettant une dispersion et une absorption plus rapide de l’agent vésicant


Doses

Sous-cutané ou intradermique

  • 150 unités réparties en 5 injections AUTOUR de la région atteinte


Préparation, administration et compatibilités

  • Dilution primaire : 1500 unités/fiole + 1 mL d’eau = 1500 unités/mL
  • Redilution pour administration : diluer 1 mL (de la solution à 1500 unités/mL) dans 10 mL de NaCl 0,9% (vt) (concentration finale 150 unités/mL)
  • Préparer 5 seringues de 0,2 mL en utilisant des aiguilles 25 G ou les plus petites disponibles
  • Administrer par l’équipe médicale : procéder à 5 injections de 0,2 mL AUTOUR de la région atteinte; ne pas administrer dans des tissus infectés ou inflammés

Voir protocole d’extravasation en annexe


Effets indésirables

Généralement bien toléré; réaction au site d’injection, réaction allergique (éruption cutanée, urticaire)


Suivi

Site d’extravasation : l’induration et l’œdème devraient diminuer dans les 15 à 30 minutes suivant l’injection


Contre-indications et précautions

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas d’extravasation d’un agent vasoconstricteur (p. ex. : dopamine, épinéphrine) : risques de propagation de la vasoconstriction et de l’ischémie

Ne pas administrer par voie IV

Précautions

Produit d’origine animale : risque théorique de contamination

Pour en savoir plus

Beall V, Hall B, Mulholland JT, et al. Neonatal extravasation: An overview and algorithm for evidence-based treatment. Newborn Infant Nurs Rev 2013;13(4):189-95.

Beaulieu MJ. Hyaluronidase for extravasation management. Neonatal Netw 2012;31(6):413-8.

Le A, Patel S. Extravasation of Noncytotoxic Drugs: A Review of the Literature. Ann Pharmacother 2014;48(7):870-886.

À propos de cette page
Mise à jour le 23 mars 2017
Créée le 19 janvier 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine