Linézolide

Zyvoxam(md)

Médicaments commençant par :
  • RU

Présentation et conservation

  • Seringues orales préparées par la pharmacie 20 mg/mL
  • Seringues injectables préparées par la pharmacie 2 mg/mL (dans D5%)
  • Sacs injectables 2 mg/mL, 300 mL (dans D5%) disponibles dans les cabinets pour utilisation en dehors des heures d’ouverture de la pharmacie
  • Conserver à température ambiante
  • Bibliothèque SIN : linézolide 2 mg/mL


Indications

Antibiotique/Oxazolidinone

Traitement des infections causées par des bactéries Gram positif sensibles comme Staphylococcus sp., Streptococcus sp. et Enterococcus sp.

Au CHU Sainte-Justine, généralement réservé pour le traitement des sepsis tardifs dans les cas de suspicion d’infection impliquant une bactérie résistante aux traitements antibiotiques conventionnels (p. ex. : S. epidermidis hétérorésistant à la vancomycine); voir Algorithme de prise en charge des sepsis tardifs aux unités de néonatologie du CHU Sainte-Justine


Mécanisme d'action

Bactériostatique; inhibition de la synthèse des protéines bactériennes


Doses

IV, PO

  • 10 mg/kg/dose

Intervalle selon âge gestationnel et postnatal

  • Âge gestationnel < 34 semaines
    • 0 à 7 jours : q 12 h
    • > 7 jours : q 8 h
  • Âge gestationnel ≥ 34 semaines : q 8 h


Préparation, administration et compatibilités

PO

Donner avec un boire ou un gavage

Si l’enfant n’est pas pleinement alimenté par voie orale, diluer chaque mL avec 2 mL d’eau (vt) et donner avec boire ou un gavage pour minimiser l’irritation digestive

 

IV

Donner en 30 minutes

Administrer par voie centrale si une telle voie est en place, de façon à obtenir une concentration élevée de linézolide dans le cathéter central et ainsi traiter une possible contamination du matériel; peut être perfusé par voie périphérique en l’absence de voie centrale

 

Solutés compatibles
D5%, NaCl 0,9%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Acétate de sodium, acyclovir, amiodarone, azithromycine, bicarbonate de sodium, calcium (gluconate), ceftriaxone, ciprofloxacine, clindamycine, dexmédétomidine, dobutamine, dopamine, épinéphrine, fentanyl, fluconazole, furosémide, ganciclovir, héparine, insuline régulière, magnésium (sulfate), métronidazole, midazolam, morphine, norépinéphrine, pipéracilline – tazobactam, potassium (chlorure), soluté avec électrolytes, vancomycine, zidovudine

Incompatibilités en dérivé (en Y) 
Pantoprazole

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Inconnu


Effets indésirables

Thrombocytopénie, anémie, pancytopénie, élévation transitoire de la bilirubine, altération de la fonction hépatique, acidose lactique (rare), neuropathies périphérique et optique (rares)


Suivi

FSC, acide lactique et bilan de toxicité hépatique (ALT, bilirubine totale et conjuguée, GGT, phosphatase alcaline) au moins 1 fois par semaine

Suivi ophtalmologique (si traitement de plus de 4 semaines)

Le linézolide a rarement été associé au développement d’un syndrome sérotoninergique lors de l’association avec d’autres agents ayant une activité sérotoninergique (p. ex. : fentanyl, métoclopramide) : surveiller tout signe ou symptôme évocateur (hyperthermie, diarrhée, hypertension, myoclonies, hyperréflexie, diaphorèse)

Le linézolide peut augmenter la sensibilité aux effets des amines

Dans certains cas, la mesure de la concentration plasmatique résiduelle (prédose) du linézolide peut orienter l’ajustement du traitement : consulter un pharmacien (nécessité d’un arrimage avec l’Unité de Pharmacologie Clinique pour l’analyse des dosages)


Contre-indications et précautions

Précautions

Hypertension artérielle non maîtrisée

Plusieurs interactions médicamenteuses, notamment avec les médicaments ayant une activité sérotoninergique (p. ex. : fentanyl, métoclopramide), ainsi que les amines: voir le suivi suggéré

Certains médicaments (p. ex. : rifampicine) peuvent affecter la pharmacocinétique du linézolide : consulter un pharmacien

Pour en savoir plus

Garazzino S, Tovo P. Clinical experience with linezolid in infants and children. J Antimicrob Chemother 2011;66(suppl 4):iv23-iv41.

Kocher S, Müller W, Resch B. Linezolid treatment of nosocomial bacterial infection with multiresistant Gram-positive pathogens in preterm infants: asystematic review. Int J Antimicrob Agents 2010;36(2):106-10.

À propos de cette page
Mise à jour le 23 mars 2017
Créée le 3 janvier 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine