Magnésium (sulfate de)

MgSO((4))

Médicaments commençant par :
  • FOPR
  • HR

Présentation et conservation

  • Seringues orales préparées par la pharmacie 50 mg/mL de magnésium élémentaire (solution injectable utilisée pour la voie orale)
  • Fioles injectables commerciales 500 mg/mL de sulfate de magnésium, 10 mL disponibles dans les cabinets
  • HAUT RISQUE: Ce médicament à index thérapeutique étroit représente un haut risque d’erreur; toujours valider la dose à administrer par une double vérification indépendante
  • Conserver à température ambiante
  • Bibliothèque SIN : MgSO4 20 mg/mL hypo < 40 kg et 20 mg/mL aryth < 40 kg


Indications

Électrolyte

Apports ioniques

Traitement de l’hypomagnésémie

Traitement des torsades de pointes


Mécanisme d'action

Cation intracellulaire à 99%, impliqué dans plusieurs processus enzymatiques et jouant un rôle essentiel dans la neurotransmission et l’excitabilité musculaire; effets vasodilatateur et bronchodilatateur; effet de stabilisation des membranes avec actions antiarythmique, anticonvulsivante et dépression du système nerveux central; effet laxatif osmotique lors d’une prise orale


Doses

ATTENTION
1 mL de sulfate de magnésium 50% contient 500 mg de sulfate de magnésium, soit 50 mg = 2 mmol = 4 mEq de magnésium élémentaire
Pour limiter les risques d’erreur, porter une attention particulière aux unités employées lors de la prescription et de la préparation

Apports ioniques  

Perfusion IV continue (le plus souvent donné par l’alimentation parentérale)

  • Apports habituels : 0,1 à 0,13 mmol/kg/jour de magnésium élémentaire dès le premier jour d’alimentation parentérale
  • Écart possible : 0,1 à 0,25 mmol/kg/jour de magnésium élémentaire

Attendre que la magnésémie du bébé soit inférieure à 1 mmol/L avant de débuter le magnésium dans l’alimentation parentérale si la mère a reçu du sulfate de magnésium en perfusion IV avant l’accouchement (pour la prééclampsie ou la neuroprotection fœtale)

Les apports en magnésium sont ajustés en fonction de plusieurs facteurs comme la fonction rénale et la pharmacothérapie du patient

 

Traitement de l’hypomagnésémie chez un bébé alimenté

PO

Évaluer la vulnérabilité du patient aux effets indésirables digestifs possibles (les suppléments de sulfate de magnésium PO sont très hyperosmolaires et peuvent être irritants)
Sélectionner l’une des deux doses suivantes, prescrire en magnésium élémentaire et préciser la forme sulfate entre parenthèses :

  • 10 mg/kg/jour de magnésium élémentaire (sous forme sulfate) divisé en 3 à 4 doses par jour (correspondant à 100 mg/kg/jour de sulfate de magnésium) OU
  • 20 mg/kg/jour de magnésium élémentaire (sous forme sulfate) divisé en 3 à 4 doses par jour (correspondant à 200 mg/kg/jour de sulfate de magnésium)

 

Traitement de l’hypomagnésémie symptomatique

IV intermittent

Se référer à la FOPRI – 932 – Sulfate de magnésium (MgSO4) IV en néonatologie
Sur cette FOPR, les doses sont exprimées en mg/kg/dose de sulfate de magnésium

 

Traitement des torsades de pointes

IV

  • 25 à 50 mg/kg/dose de sulfate de magnésium, donné à partir de la solution de sulfate de magnésium DILUÉE à 20 mg/mL*, à administrer en 5 minutes (peut être donné IV rapidement en cas d'arrêt cardiaque)

*Pour préparer une solution DILUÉE de sulfate de magnésium à 20 mg/mL :
Prélever 1 mL de sulfate de magnésium 50 % (500 mg/mL) et diluer avec 24 mL de D5% pour un volume total de 25 mL


Préparation, administration et compatibilités

PO

Diluer dans au moins 5 à 10 mL de lait et donner avec un boire ou un gavage pour minimiser l’irritation digestive
Si l’enfant reçoit également un supplément de calcium, administrer le calcium et le magnésium à différents moments de la journée

 

IV intermittent

La durée de perfusion varie selon la situation clinique : se référer à la FOPRI – 932 – Sulfate de magnésium (MgSO4) IV en néonatologie
Administrer idéalement par voie centrale; voie périphérique possible si voie centrale non disponible

ATTENTION
Dilution nécessaire avant administration

ATTENTION
Le sulfate de magnésium est INCOMPATIBLE avec le gluconate de calcium

Solutés compatibles
D5%, D10%, NaCl 0,45%, NaCl 0,9%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Voir l’information spécifique à chaque médicament

Incompatibilités en dérivé (en Y)
Voir l’information spécifique à chaque médicament

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y)
Incompatible aux concentrations utilisées en IV intermittent (voir commentaire plus bas)

ATTENTION
Alimentation parentérale et magnésium aux concentrations élevées utilisées pour l’administration intermittente : il existe un risque de précipitation avec le calcium; dans la mesure du possible, ne pas perfuser ces deux solutions dans une même voie


Effets indésirables

Hypermagnésémie, hyperkaliémie; dépression respiratoire et du système nerveux central, hypotonie, sédation, hyporéflexie (si hypermagnésémie); irritation digestive, diarrhée (si administration orale)

ATTENTION
Lors d’une administration IV intermittente, une dose excessive ou une administration trop rapide peut entraîner du flushing, de la vasodilatation, de l’hypotension, de la bradycardie, des arythmies de type bloc de conduction, et peut même être fatale

ANTIDOTE
En cas de surdose, interrompre la perfusion de sulfate de magnésium et suivre l’ECG; du gluconate de calcium 10% IV peut être administré


Suivi

Magnésémie, ionogramme, diurèse; monitoring cardiaque et saturométrie en continu, tension artérielle, fréquence respiratoire et état neurologique (si administration IV intermittente); site d’injection (si administration par voie périphérique); tolérance digestive (si administration orale)


Contre-indications et précautions

Contre-indications

Bloc cardiaque

 

Précautions

ATTENTION
Les électrolytes IV sont parmi les médicaments les plus dangereux; les conséquences d’erreurs impliquant des électrolytes peuvent être très graves, allant jusqu’au décès; les surdoses fatales sont dues le plus souvent à la manipulation de fioles concentrées menant à des doses trop élevées ou administrées trop rapidement

Risque d’accumulation en cas d’insuffisance rénale

Utiliser avec prudence en cas de maladie neuromusculaire ou de myasthénie grave

Utiliser les suppléments oraux avec prudence chez les nouveau-nés les plus immatures (risque d’entérocolite nécrosante)

Pour en savoir plus

Caddell JL. Magnesium in perinatal care and infant health. Magnes Trace Elem 1991-1992;10(2-4):229-50.

À propos de cette page
Mise à jour le 23 mars 2017
Créée le 19 janvier 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine