Métoclopramide

Maxeran(md)

Médicaments commençant par :

Présentation et conservation

  • Seringues orales préparées par la pharmacie 1 mg/mL
  • Fioles injectables 5 mg/mL, 2 mL
  • Conserver à température ambiante


Indications

Prokinétique

Reflux gastro-œsophagien (RGO) et dysmotilité gastro-intestinale

ATTENTION
Les données limitées en néonatologie et en pédiatrie ne supportent pas l’utilisation du métoclopramide dans le traitement du RGO. Si le métoclopramide est jugé nécessaire, fixer une durée d’essai et réévaluer régulièrement la pertinence du traitement. Ceci est d’autant plus pertinent que le RGO est un problème qui s’améliore généralement avec le temps.


Mécanisme d'action

Blocage des récepteurs dopaminergiques D2 et sérotoninergiques 5-HT3; sensibilisation des tissus à l'action de l'acétylcholine; augmentation de la pression du sphincter œsophagien inférieur; accélération de la vidange gastrique et intestinale; augmentation des niveaux de prolactine


Doses

PO, IV

  • 0,1 mg/kg/dose q 6 à 8 h


Préparation, administration et compatibilités

PO

Donner 15 à 30 minutes avant un boire ou un gavage, avec un peu de lait

 

IV

IV direct, en 1 à 2 minutes, sans redilution

 

Solutés compatibles
D5%, D10%, NaCl 0,9%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Non applicable

Incompatibilités en dérivé (en Y)
Non applicable

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Non applicable


Effets indésirables

Irritabilité, sédation, effets extrapyramidaux (mouvements anormaux), gynécomastie et galactorrhée (rare); syndrome sérotoninergique (rare; en association avec d’autres médicaments comme le linézolide); syndrome neuroleptique malin (rare); pas de données sur l’impact d’un traitement prolongé sur le neurodéveloppement

ANTIDOTE
Les effets extrapyramidaux aigus causés par le métoclopramide peuvent être renversés l’administration de 1 mg/kg de diphenhydramine par voie IV ou IM; des effets extrapyramidaux permanents comme la dyskinésie tardive ont été rapportés


Suivi

Réponse au traitement, examen neurologique (état d’éveil, effets extrapyramidaux)


Contre-indications et précautions

Contre-indications

ATTENTION
En tenant compte du risque plus élevé d’effets extrapyramidaux chez les enfants de moins de 1 an qui prennent la dose quotidienne recommandée de métoclopramide, Santé Canada et l’Agence européenne des médicaments contre-indiquent l’utilisation du métoclopramide chez les nourrissons

Certains problèmes digestifs (saignement, obstruction ou perforation), chirurgie digestive récente

Antécédents de convulsions

 

Précautions

Risque de dyskinésie tardive avec une utilisation prolongée : éviter les traitements de plus de 12 semaines

Pour en savoir plus

Hibbs AM, Lorch SA. Metoclopramide for the treatment of gastroesophageal reflux disease in infants: a systematic review. Pediatrics 2006;118(2):746-52.

Malcolm WF, Cotten CM. Metoclopramide, H2 blockers, and proton pump inhibitors: pharmacotherapy for gastroesophageal reflux in neonates. Clin Perinatol 2012;39(1):99-109.

Santé Canada. Résumé de l'examen de l'innocuité – Métoclopramide – Mouvements involontaires anormaux du corps (symptômes extrapyramidaux) chez des enfants, 2015. http://www.hc‐sc.gc.ca/dhp‐mps/medeff/reviews‐examens/metoclopramide‐fra.php [consulté le 9 février 2015]

Schurr P, Findlater CK. Neonatal mythbusters: evaluating the evidence for and against pharmacologic and nonpharmacologic management of gastroesophageal reflux. Neonatal Netw 2012;31(4):229-41.

À propos de cette page
Mise à jour le 23 mars 2017
Créée le 12 décembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine