Nystatine

Médicaments commençant par :
  • RU

Présentation et conservation

  • Bouteilles de solution orale 100 000 unités/mL, 24 mL et 48 mL
  • Tubes de crème 100 000 unités/g, 15 g et 30 g
  • Tubes d’onguent 100 000 unités/g, 30 g
  • Conserver à température ambiante


Indications

Antifongique/Polyène

Traitement de candidoses superficielles (p. ex. : candidose buccale (muguet), érythème fessier à Candida)

A aussi été étudié pour la prophylaxie d’infections fongiques invasives


Mécanisme d'action

Fongistatique ou fongicide par liaison à l’ergostérol de la membrane cellulaire fongique


Doses

Traitement de la candidose buccale

  • Solution orale en badigeonnage buccal
  • 50 000 unités à 100 000 unités soit 0,5 à 1 mL en badigeonnage buccal QID; préférer les doses plus faibles chez les enfants prématurés
  • Poursuivre le traitement jusqu’à 3 jours après la résolution des symptômes (traitement de 7 à 14 jours habituellement)

Traitement de l’érythème fessier à Candida

  • Crème ou onguent
  • Application topique QID
  • Poursuivre le traitement jusqu’à 3 jours après la résolution des symptômes (traitement de 7 à 14 jours habituellement) 


Préparation, administration et compatibilités

Solution orale en badigeonnage buccal

  • Agiter la bouteille
  • Après un boire ou un gavage, essuyer les plaques de muguet avec une gaze à l'intérieur de la bouche avant d'appliquer la nystatine
  • Badigeonner la nystatine avec une tige montée sur tout l'intérieur de la bouche (intérieur des joues, langue, palais, sillon entre la joue et la gencive), en insistant sur les lésions blanches; administrer la moitié de la dose de chaque côté de la bouche du bébé

 

Crème ou onguent en application topique

  • Nettoyer la peau
  • Appliquer sur la peau affectée et la région avoisinante en massant doucement 


Effets indésirables

Généralement bien toléré; irritation locale possible (crème, onguent)


Suivi

Apparence de la muqueuse buccale ou de la peau


Contre-indications et précautions

Précautions

Pour les enfants mis au sein : en cas de candidose buccale chez le bébé ou de candidose mammaire chez la maman, il est primordial de traiter simultanément le nourrisson et la mère, même en l’absence de symptômes cliniques d’infection chez l’un d’eux. La maman peut être traitée par un antifongique azolé topique (p. ex. : clotrimazole crème 1 % en application en couche mince sur le mamelon et l’aréole après chaque tétée, sans enlever l’excédent de crème avant la tétée suivante) : consulter un pharmacien ou une consultante en lactation si nécessaire et pour connaître les mesures non pharmacologiques du traitement de la candidose

Pour en savoir plus

Austin N, Darlow BA, McGuire W. Prophylactic oral/topical non-absorbed antifungal agents to prevent invasive fungal infection in very low birth weight infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 3. Art. No.: CD003478.

Précourt A, Malo J, Lemay C, et al. Difficultés liées à l’allaitement maternel. Dans : Ferreira E, Martin B, Morin C, éditrices. Grossesse et allaitement : Guide thérapeutique. 2e édition. Montréal : Éditions du CHU Sainte-Justine; 2013 : 1133-73.

À propos de cette page
Mise à jour le 26 mars 2017
Créée le 15 décembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine