Phosphate de sodium DIBASique

Na((2))HPO((4))

Médicaments commençant par :
  • FOPR

Présentation et conservation

  • Seringues orales préparées par la pharmacie 10 mg/mL de phosphore
  • Conserver à température ambiante

ATTENTION 
Il existe d’autres présentations et concentrations au CHU Sainte-Justine, mais elles ne sont pas utilisées en néonatologie


Indications

Électrolyte

Traitement de l’ostéopénie de la prématurité

Traitement de l’hypophosphorémie


Mécanisme d'action

Sel minéral retrouvé en grande partie dans les os et qui joue un rôle primordial dans le fonctionnement des cellules de l’organisme; il est présent dans l’ADN et l’ARN et est essentiel à la croissance; il permet d’emmagasiner l’énergie sous forme d’ATP, joue un rôle tampon dans le maintien de l’équilibre acidobasique et est impliqué dans la majorité des réactions métaboliques de l’organisme; effet laxatif osmotique lors d’une prise entérale


Doses

PO

  • Posologie habituelle : 20 mg/kg/jour de phosphore divisé en 3 à 4 doses
  • Écart posologique possible : 10 à 40 mg/kg/jour de phosphore divisé en 3 à 4 doses

Note : une dose de 10 mg/kg/jour de phosphore sous forme de phosphate de sodium dibasique à 10 mg/mL correspond à 0,32 mmol/kg/jour de phosphore et fournit 0,65 mmol/kg/jour de sodium

Les suppléments oraux de phosphore doivent s’accompagner d’apports suffisants en vitamine D

Pour connaître les indications de suivi phosphocalcique et l’algorithme de suivi en cours, se référer à la FOPRI – 155 – Initiation du suivi phosphocalcique en néonatologie


Préparation, administration et compatibilités

PO

Donner avec un boire ou un gavage pour minimiser l’irritation digestive
Si l’enfant reçoit également un supplément de calcium ou de magnésium, administrer le phosphore à différents moments de la journée que les autres suppléments


Effets indésirables

Hyperphosphorémie, hypocalcémie, irritation digestive, diarrhée


Suivi

Phosphorémie, calcium ionisé mesuré, tolérance digestive; phosphatase alcaline, phosphore et calcium urinaires, taux de réabsorption du phosphore (si traitement de l’ostéopénie de la prématurité)


Contre-indications et précautions

Précautions

Utiliser avec prudence chez les nouveau-nés les plus immatures (risque d’intolérance digestive)

Utiliser avec prudence en cas d’insuffisance rénale (risque d’accumulation)

Le suivi phosphocalcique urinaire peut être faussé si l’enfant reçoit des diurétiques ou en présence d’une tubulopathie rénale

Pour en savoir plus

Harrison CM, Johnson K, McKechnie E. Osteopenia of prematurity: a national survey and review of practice. Acta Paediatr 2008;97(4):407-13.

Mohamed ISI, Garrison N, Wynn RJ, et al. Interventional nutritional protocol decreases osteopenia of prematurity in extremely low birth weight infants. Journal of Neonatal-Perinatal Medicine 2012;5(1):33–40.

À propos de cette page
Mise à jour le 26 mars 2017
Créée le 16 décembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine