Succinylcholine

Anectine(md), Quelicin(md), suxaméthonium

Médicaments commençant par :
  • HR

Présentation et conservation

  • Fioles injectables 20 mg/mL, 10 mL
  • HAUT RISQUE : L’utilisation de ce médicament requiert une surveillance étroite
  • RÉFRIGÉRER
  • Stable 6 mois à température ambiante


Indications

Bloqueur neuromusculaire dépolarisant

Paralysie musculaire lors de l’intubation endotrachéale (facilite l’intervention et limite l’augmentation de la pression intracrânienne associée)


Mécanisme d'action

Bloqueur neuromusculaire dépolarisant; comme l’acétylcholine, la succinylcholine se lie aux récepteurs nicotiniques postsynaptiques de la jonction neuromusculaire et entraîne une dépolarisation membranaire, produisant une excitation musculaire répétitive (fasciculations) puis une paralysie complète; action rapide et courte


Doses

IV (voie préférée), IM

  • 2 mg/kg/dose pour 1 dose, juste avant l’intubation (après l’atropine et l’analgésique)


Préparation, administration et compatibilités

IV

IV direct rapide, sans redilution

Rincer avec 2 à 5 mL de NaCl 0,9%

 

IM

Administrer sans rediluer

 

Solutés compatibles
D5%, D10%, NaCl 0,45%, NaCl 0,9%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Non applicable

Incompatibilités en dérivé (en Y)
Non applicable

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Non applicable


Effets indésirables

Bradycardie, blocs de conduction cardiaque, altérations de la tension artérielle (hypotension et hypertension rapportées), arrêt respiratoire par paralysie diaphragmatique, salivation excessive, rigidité de la mâchoire, fasciculations, augmentation de la pression intraoculaire; rhabdomyolyse, insuffisance rénale aiguë, hyperkaliémie, hyperthermie maligne, arythmies et asystolie (rares, décrites chez patients avec myopathies)

ANTIDOTE
L’atropine peut être utilisée pour contrecarrer la bradycardie causée par la succinylcholine; NE PAS administrer de néostigmine en cas de toxicité (risque de prolongation des effets de la succinylcholine)


Suivi

Fréquence cardiaque, tension artérielle, fréquence respiratoire, saturation, kaliémie

ATTENTION
Délai d’action de moins d’une minute (se préparer à ventiler le patient au moment de l’administration); durée d’action courte (environ 4 à 6 minutes)


Contre-indications et précautions

Contre-indications

Myopathie diagnostiquée ou soupçonnée, histoire personnelle ou familiale d’hyperthermie maligne, dommages tissulaires importants (p. ex. : ischémie ou mauvaise perfusion d’un membre), déficience en cholinestérase, hyperkaliémie et glaucome

Précautions

ATTENTION
Pas d’effet sur la douleur ni sur l’état de conscience : prévoir une analgésie/sédation adéquate avant l’administration

Certaines conditions ou agents pharmacologiques peuvent augmenter la durée de la paralysie: gentamicine et autres aminosides, vancomycine, corticostéroïdes, acidose, insuffisance rénale ou hépatique, hypothermie, hypokaliémie, hypocalcémie, hypermagnésémie

Pour en savoir plus

Barrington KJ. La prémédication en vue de l’intubation trachéale du nouveau-né. Paediatr Child Health 2011;16(3):165-71.

Kumar P, Denson SE, Mancuso TJ. Premedication for nonemergency endotracheal intubation in the neonate. Pediatrics 2010;125(3):608-15.

À propos de cette page
Mise à jour le 15 avril 2017
Créée le 21 décembre 2016
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine