Triméthoprime - Sulfaméthoxazole

Bactrim(md), Septra(md), cotrimoxazole, TMP – SMX

Médicaments commençant par :
  • RU

Présentation et conservation

  • Seringues orales préparées par la pharmacie 8 mg/mL de triméthoprime et 40 mg/mL de sulfaméthoxazole
  • Seringues injectables préparées par la pharmacie 16 mg/mL de triméthoprime et 80 mg/mL de sulfaméthoxazole
  • Fioles injectables 16 mg/mL de triméthoprime et 80 mg/mL de sulfaméthoxazole, 5 mL disponibles dans le cabinet de l’urgence, pour utilisation en dehors des heures d’ouverture de la pharmacie
  • Conserver à température ambiante
  • Ne pas utiliser si le médicament injectable a été réfrigéré par inadvertance
  • Bibliothèque SIN : TMP + SMX


Indications

Antibiotique/Combinaison d’un antibiotique antifolate (triméthoprime) et d’un antibiotique de la classe des sulfamides (sulfaméthoxazole)

Prophylaxie des infections urinaires

Traitement des infections urinaires non compliquées causées par des germes sensibles (en dehors de la période néonatale)

Prophylaxie des infections à Pneumocystis jiroveci chez patients immunosupprimés

Plus rarement en néonatologie : traitement d’infections résistantes aux autres traitements antibiotiques et causées par des bactéries Gram positif ou Gram négatif, incluant le Stenotrophomonas maltophilia et le Pneumocystis jiroveci


Mécanisme d'action

Combinaison antibiotique synergique bactéricide par inhibition séquentielle de deux étapes de la synthèse bactérienne d’acide tétrahydrofolique (cycle des folates)


Doses

La combinaison triméthoprime – sulfaméthoxazole contient deux médicaments : la prescription se fait toujours en tenant compte de la composante triméthoprime

 

Prophylaxie des infections urinaires

PO

  • 2 mg/kg/jour (en composante triméthoprime) DIE

 

Traitement des infections urinaires non compliquées (en dehors de la période néonatale)

PO

  • 6 à 12 mg/kg/jour (en composante triméthoprime) en 2 doses

 

Prophylaxie des infections à P. jiroveci chez les patients immunosupprimés

PO

  • 5 mg/kg/jour (en composante triméthoprime) en 2 doses, 3 jours consécutifs par semaine

 

Traitement d’infections résistantes

IV

La posologie optimale n’a pas été déterminée en néonatologie; en pédiatrie, les doses sont de l’ordre de 8 à 12 mg/kg/jour (en composante triméthoprime) en 2 à 4 doses par jour, et jusqu’à 20 mg/kg/jour (en composante triméthoprime) en 4  doses par jour pour les infections à P. jiroveci


Préparation, administration et compatibilités

PO

Donner avec un boire ou un gavage

 

IV

  • Redilution pour administration : diluer chaque mL dans 25 mL (vt) de D5% et donner en 60 minutes
  • En cas de restriction liquidienne, consulter un pharmacien pour évaluer les dilutions possibles
  • Utiliser dans les 2 heures suivant la dilution
  • Vérifier la limpidité de la solution avant et durant l’administration
  • Bien rincer avec NaCl 0,9% ou D5% avant et après l’administration

 

Solutés compatibles
D5%

Compatibilités en dérivé (en Y)
Aucune sélectionnée

Incompatibilités en dérivé (en Y) 
Multiples

Alimentation parentérale et lipides en dérivé (en Y) 
Incompatible


Effets indésirables

Prophylaxie orale généralement bien tolérée

Nausées, vomissements, diarrhées, douleur ou phlébite au site d’administration IV, hyperkaliémie et hyponatrémie (avec doses élevées), photosensibilité, risque théorique d’accentuation d’une hyperbilirubinémie non conjuguée, hypoglycémie (rare)

Plus rarement, dans la population pédiatrique et adulte : réactions d’hypersensibilité, éruptions cutanées parfois graves (p. ex. : syndrome de Stevens-Johnson), dyscrasies sanguines (leucopénie, agranulocytose, anémie aplasique, thrombocytopénie), anémie hémolytique en cas de déficit en G6PD, toxicité hépatique (augmentation des transaminases, cholestase), toxicité rénale (cristallurie, néphrite interstitielle), allongement de l’intervalle cardiaque QT


Suivi

Pas de suivi particulier requis pour la prophylaxie urinaire

Lorsqu’utilisé en traitement : tolérance digestive, FSC, diurèse, BUN/créatinine, ionogramme, bilan de toxicité hépatique (AST/ALT, bilirubine totale et conjuguée, GGT, phosphatase alcaline), site d’injection (si administration par voie périphérique)


Contre-indications et précautions

Contre-indications

ATTENTION
Les antibiotiques de la classe des sulfamides (dont fait partie le sulfaméthoxazole) ont la capacité de déplacer la bilirubine non conjuguée des sites de liaison de l’albumine et d’augmenter la fraction libre de la bilirubine non conjuguée : ne pas utiliser le triméthoprime-sulfaméthoxazole avant 14 jours de vie ou en cas d’hyperbilirubinémie nécessitant une photothérapie

Contre-indiqué en cas de déficit en G6PD (risque d’anémie hémolytique)

 

Précautions

Le maintien d’une bonne hydratation est nécessaire pour réduire les risques de cristallurie

Ajustements posologiques requis en cas d’insuffisance rénale

Utiliser avec prudence en cas d’insuffisance hépatique

Interactions médicamenteuses possibles : consulter un pharmacien

La formulation IV contient 45% de propylène glycol, un excipient potentiellement toxique à dose élevée, ainsi que 13% d’éthanol : consulter un pharmacien pour évaluer le suivi nécessaire en cas d’utilisation prolongée durant la période néonatale (risque d’acidose lactique, d’augmentation du trou anionique et de dépression du système nerveux central)

Pour en savoir plus

Ryan KL, Dersch-Mills D, Clark D. Trimethoprim-sulfamethoxazole for treatment of Stenotrophomonas maltophilia pneumonia in a neonate. CJHP 2013;66(6):384-7.

Thyagarajan B, Deshpande SS. Cotrimoxazole and neonatal kernicterus : a review. Drug Chem Toxicol 2014;37(2):121-9.

À propos de cette page
Mise à jour le 3 janvier 2017
Créée le 3 janvier 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine