Le TDC, les loisirs, les sports et les jeux

Clinique du trouble développemental de la coordination

Le TDC peut aussi avoir plusieurs impacts sur les habiletés de l’enfant à faire du sport, à pratiquer ses loisirs ou à jouer :

  • Difficulté à initier ou à maintenir le jeu entamé
  • Évitement des sports, particulièrement les jeux de balles et les jeux d’équipe
  • Maladresse dans les jeux moteurs (hockey, baseball, corde à danser, natation, etc.)
  • Peur d’être blessé dans un contexte sportif
  • Difficulté à apprendre à faire du vélo
  • Préférence pour les activités sédentaires (TV, jeux vidéo, ordinateur, etc.)
  • Difficulté dans les habiletés de construction et d’assemblage (Jeu de Logix, Architek, casse-tête, K’Nex, Lego, etc.).

Plusieurs stratégies peuvent aider l’enfant dans l’exécution de ses sports et ses loisirs :

  • Séparer l’activité en plusieurs tâches plus simples et réalisables
  • Reconnaître les réussites de l’enfant
  • Décrire avec précision, avec simplicité et avec clarté les mouvements requis pour l’activité sportive
  • S’assurer que l’enfant comprend l’activité physique en lui posant des questions simples de compréhension et de révision des règles et des mouvements physiques associés à l’activité
  • Faire pratiquer des tâches demandant la coordination des bras et des jambes dans un environnement positif, loin des jugements perceptibles par l’enfant
  • Décortiquer les mouvements en petites étapes en y ajoutant graduellement de nouvelles variantes
  • Évaluer l’enfant sur sa participation plutôt que ses performances
  • Mettre de l’avant le leadership de l’enfant en lui permettant d’être arbitre, capitaine d’équipe, etc.
  • Réduire les risques de blessure par le port d’un équipement ou l’utilisation de matériel plus sécurisant (casque, jambière, ballon mousse, etc.)

Voici des exemples de difficultés motrices que peut présenter l’enfant lors de l’activité physique :

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 6 avril 2017
Créée le 8 mars 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine