Symptômes émotionnels

Pour les enfants d’âge préscolaire

Suite à un TCCL, les enfants d’âge préscolaire peuvent avoir tendance à être plus agités, plus irritables ou plus calmes qu’à l’habitude. On doit respecter leur rythme et les laisser reprendre graduellement leur naturel.

Pourquoi mon enfant est-il comme ça?

Le TCCL affecte l’organisation et la planification, qui font partie des fonctions exécutives du cerveau. L’enfant ne sait plus comment réagir devant un stress ou une frustration et se retrouve avec une charge d’émotion plus forte qu’à l’habitude.

Il ne sait pas trop quoi faire avec, il a moins accès à ses outils habituels. Un enfant qui avait de bonnes capacités à s’autoréguler ou à gérer ses émotions peut avoir perdu temporairement cette facilité suite à son TCCL.

DONC : Il est important de dédramatiser la situation.

Comme parent, on se rappelle que c’est le TCCL qui provoque ces changements de comportements ou de caractères et que ça va rentrer dans l’ordre. On évite de le chicaner et on cherche des trucs pour l’apaiser. 

Il faut parfois l’accompagner plus que d’habitude :

  • Lui faire nommer ses émotions avec un livre au besoin
  • L’inviter à se retirer dans un lieu calme
  • L’encourager à serrer son toutou préféré, etc.

Pour les adolescents ou préadolescents

Après un TCCL, on peut se sentir comme si on a un trop-plein d’émotions ou qu’elles prennent trop de place.

On peut se sentir plus anxieux ou plus irritable (se fâcher plus facilement). On peut aussi se sentir bouleversé ou avoir l’impression de ne pas réagir comme d’habitude. 

C’est normal de se sentir un peu bizarre ou différent, il faut se rappeler que c’est le TCCL qui te fait te sentir comme ça. En guérissant, tu vas te retrouver!

À ESSAYER

  • Se rappeler que c’est le TCCL qui te fait sentir comme ça, se rappeler qu’avec la guérison tu vas te retrouver.
  • Diminuer ses attentes pendant la convalescence
  • Continuer à faire au moins une chose que tu aimes chaque jour
  • En parler avec les gens qui nous entourent (amis, famille, enseignants, entraîneurs).

À ÉVITER

  • Se mettre à paniquer
  • Vouloir tout changer dans ta vie
  • Se renfermer, s’isoler et ne pas en parler

À propos de cette page
Mise à jour le 22 mars 2021
Créée le 8 mars 2021
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine