Les interactions avec les pairs

Autisme au quotidien

La psychoéducatrice Audrey Duquette nous suggère des stratégies pour pouvoir mieux interagir avec notre enfant atteint d’un trouble du spectre de l’autisme. Comment l’aider à pouvoir entrer en relation avec les autres ?

À voir aussi...


Pourquoi ?

L’interaction sociale se définit comme une relation interpersonnelle entre deux individus au moins, par laquelle les comportements de ces individus s'influencent mutuellement et se modifient chacun en conséquence (dictionnaire Larousse).

Dès son plus jeune âge, l’enfant sourit à son parent, reproduit les expressions du visage, les gestes et les paroles de son parent.

Chez l’enfant autiste, le développement des comportements sociaux est différent. L’enfant autiste a besoin de soutien pour décoder ses propres émotions, les émotions et intentions des autres ainsi que les règles sociales implicites.


Pour favoriser l’interaction

Pour l’ensemble de ces stratégies, il est préférable de favoriser de courtes interactions avec succès plutôt que de longs échanges qui se terminent par un échec. Les interactions sociales représentent un grand défi pour les enfants autistes ; accepter que l’enfant puisse se retirer lorsqu’il en a besoin.

  • Adapter l’environnement
    Épurer les stimuli, diminuer la quantité de matériel, fournir du matériel en double qui intéresse l’enfant
  • Suivre les intérêts de l’enfant et respecter son rythme
  • Soutenir les enfants du groupe
    Expliquer aux autres enfants de respecter l’espace de l’enfant autiste et ses retraits. Les aider à trouver les forces et les activités dans le champ d’intérêt de l’enfant autiste ; favoriser l’intégration sociale.
  • Montrer
    Montrer, de manière non dirigée, à travers des livres d’histoires, des scénarios avec des figurines ou en reprenant une situation vécue entre enfants, les règles sociales : saluer, s’introduire dans le jeu, répondre, partager et s’échanger du matériel, attendre son tour, exprimer et échanger des idées, refuser, réagir aux refus et conflits…
  • Décoder
    Lors de conflits ou de situations sociales non comprises, soutenir l’enfant autiste à mieux comprendre les émotions, les actions et les réactions qui ont mené au conflit ou à l’incompréhension. Avec l’enfant, trouver des solutions et les appliquer avec lui.

    Si la charge émotive est trop grande, reprendre la situation plus tard, avec des figurines ou des marionnettes pour que l’enfant puisse avoir un regard extérieur sur ce qui s’est passé. Il est aussi possible de réaliser de courts jeux de rôles pour se pratiquer à décoder les situations, les intentions implicites des autres et de trouver des solutions.


Sites Internet suggérés


Livres suggérés

Saviez-vous que nous sommes...
Parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés dans le monde selon le classement Newsweek.
Newsweek
1er établissement québécois de santé des meilleurs employeurs canadiens au palmarès Forbes.
Forbes
À propos de cette page
Mise à jour le 29 mars 2017
Créée le 16 janvier 2017
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés. 
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité  Crédits

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine